Actualités scientifiques sur les édulcorants (Partie B) : retour sur les événements scientifiques de 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Informations clés :

  • Des données provenant d’études récemment publiées, menées en Argentine, au Chili et au Pérou, ont révélé que les niveaux de consommation des édulcorants les plus fréquemment utilisés sont inférieurs à leurs doses journalières admissibles (DJA) respectives.
  • Selon les experts scientifiques, l’ensemble des preuves soutient l’affirmation selon laquelle les édulcorants peuvent aider à contrôler le poids lorsqu’ils sont utilisés à la place du sucre.
  • De nouvelles méta-analyses présentées lors d’un congrès scientifique célébré cette année ont conclu que la substitution des boissons sucrées par des boissons contenant des édulcorants présente des bénéfices sur les facteurs de risque cardiométabolique.

 

En 2021, les évènements scientifiques ont dû s’adapter à une nouvelle réalité et adopter de nouveaux formats. Les événements hybrides sont devenus populaires et permettent de réunir une audience qui assiste à l’événement en physique ainsi qu’une autre y participant de manière digitale, tandis que les webinaires scientifiques continuent à susciter un fort intérêt et une participation importante. L’ISA a assisté, organisé et soutenu des événements scientifiques organisés en externe, en collaboration avec des organisations scientifiques du monde entier.

Webinaire ISA-FDC : « Les édulcorants dans le débat actuel sur la santé publique : de la sécurité à l’efficacité »

Lors d’un webinaire organisé par l’Association internationale des édulcorants (ISA) et la Fédération colombienne de diabétologie (FDC), des intervenants universitaires invités ont traité des niveaux de consommation des édulcorants, de leur sécurité et de leurs effets sur la santé. Il convient de mentionner que les résultats d’une étude récemment publiée par Barraj et al. (2021) sur l’évaluation de la consommation des édulcorants dans trois pays d’Amérique latine ont été présentés pour la première fois lors de ce webinaire. Les résultats de l’étude ont démontré que la consommation estimée des six édulcorants les plus couramment utilisés était inférieure à leurs doses journalières acceptables (DJA) respectives, en Argentine, au Chili et au Pérou, même en appliquant les hypothèses les plus conservatrices1.

Pour regarder à la demande le webinaire « Les édulcorants dans le débat actuel sur la santé publique : de la sécurité à l’efficacité » (en espagnol), veuillez cliquer ici : https://www.sweeteners.org/fr/online-education/isa-fdc-webinar-low-no-calorie-sweeteners-in-the-current-public-health-debate-from-safety-to-efficacy-spanish/ 

Atelier de la SFN : « Édulcorants et réduction du sucre »

Dans un article publié dans la revue scientifique Cahiers de Nutrition et de Diététique2, les auteurs ont résumé les résultats d’une série de trois webinaires scientifiques organisés par la Société Française de Nutrition (SFN) en février 2021, avec le soutien de l’ISA. Les auteurs ont expliqué que certaines personnes pourraient observer un bénéfice modeste mais significatif, dans le contrôle de leur poids, lorsqu’elles utilisent des édulcorants à la place des sucres, mais que cela dépendait en grande partie de leurs habitudes alimentaires générales et, principalement, du niveau de substitution des sucres. Par exemple, l’utilisation des édulcorants peut être utile pour réduire la consommation excessive du sucre, notamment chez les grands consommateurs de sucre. Une approche au cas par cas est recommandée dans la pratique clinique.

Les trois webinaires « Édulcorants et réduction du sucre » peuvent être consultés à la demande via le site Web de la SFN (en français), en cliquant ici : https://sf-nutrition.fr/2020/12/15/workshop-isa-sfn-edulcorants-et-reduction-de-sucre-02-16-23-fevrier-2021/

Rapport du symposium de la conférence de la FENS

Dans un autre article scientifique publié en début d’année dans le Journal of Nutritional Science, Gallagher et son équipe ont analysé les principaux résultats d’un symposium scientifique organisé, avec l’appui de l’ISA, dans le cadre de la 13e Conférence européenne sur la nutrition (Fédération des Sociétés de Nutrition– FENS)3. Les auteurs ont débattu sur l’utilisation des édulcorants dans le contexte des politiques de réduction du sucre. Comme l’indiquent les autorités de santé publique, telles que Public Health England, il est nécessaire de mettre en place diverses stratégies de santé publique, dont la réduction de la taille des portions, la promotion de choix alimentaires plus sains et la reformulation des aliments et des boissons, afin de parvenir à la réduction du sucre recommandée. Les édulcorants peuvent contribuer à la reformulation des produits, puisqu’ils permettent de remplacer le sucre et de réduire les calories dans les aliments et les boissons, tout en conservant le goût sucré.

Édulcorants et santé cardiométabolique : un thème de recherche émergent

Des preuves issues des revues systématiques et des méta-analyses portant sur les édulcorants et la santé cardiométabolique ont été présentées lors du 7e Congrès international annuel sur la nutrition à Dubaï (DINC) 2021, qui s’est tenu du 4 au 6 novembre dernier. Une méta-analyse en réseau de 14 essais contrôlés randomisés (ECR) a révélé qu’en cas de substitution intentionnelle des boissons édulcorées avec du sucre par des boissons contenant des édulcorants, et lorsqu’une réduction calorique est obtenue, on constate d’importants bénéfices dans la diminution du poids et de la graisse corporelle, ainsi que des bénéfices cardiométaboliques tels que la réduction de la graisse du foie4.

Une autre méta-analyse de 12 études de cohorte prospectives a montré que la substitution des boissons sucrées par des boissons édulcorées peu caloriques est associée à une réduction du poids corporel, du tour de taille, de l’incidence des maladies coronariennes, de la mortalité due aux maladies cardiovasculaires et de la mortalité toutes causes confondues5. Toutefois, les auteurs précisent qu’une méta-analyse des données d’observation fournit des preuves de moindre qualité, en raison des limites de la conception des études d’observation.

Les auteurs de ces études ajoutent qu’il est nécessaire de réaliser des études mieux contrôlées sur ce sujet émergent, mais ils signalent également que plusieurs essais en cours portant sur le rôle des édulcorants sur la santé cardiométabolique apporteront bientôt de nouvelles preuves.

Pour en savoir plus sur l’actualité scientifique des édulcorants, nous vous invitons également à lire l’article « Actualités scientifiques sur les édulcorants (Partie A) : retour sur l’année 2021 », qui résume les principaux résultats des études scientifiques les plus intéressantes publiées en 2021.

Nous espérons que vous avez apprécié la lecture de notre rétrospective des événements scientifiques de 2021. Pour notre part, nous continuerons l’année prochaine à vous présenter les actualités scientifiques les plus récentes et importantes sur les édulcorants, et nous vous souhaitons une année 2022 heureuse et saine !

  1. Barraj L, Bi X, Tran N. Screening level intake estimates of low and no-calorie sweeteners in Argentina, Chile and Peru. Food Additives & Contaminants: Part A. 2021;38(12):1995-2011. doi: 10.1080/19440049.2021.1956692. Epub 2021 Aug 30.
  2. Morio B. and Guy-Grand B. Édulcorants et réduction du sucre. Synthèse du workshop de laSFN en partenariat avec l’International Sweeteners Association (ISA) donné en trois webséries du 02/02 au 23/02/2021. Cahiers de Nutrition et de Diététique 2021. https://doi.org/10.1016/j.cnd.2021.04.001
  3. Gallagher AM , Ashwell M, Halford JCG, Hardman CA, Maloney NG and Raben A. Low-calorie sweeteners in the human diet: scientific evidence, recommendations, challenges and future needs. A symposium report from the FENS 2019 conference. Journal of Nutritional Science 2021; 10:E7. doi:10.1017/jns.2020.59
  4. McGlynn et al (submitted article). Network Meta-analyses of Artificially Sweetened Beverages and Cardiometabolic Risk. ClinicalTrials.gov Identifier: NCT02879500
  5. Lee et al (article under review). Meta-analysis of Low-calorie Sweetened Beverages and Cardiometabolic Outcomes. ClinicalTrials.gov Identifier: NCT04245826