Utiliser le cœur pour se connecter à une alimentation plus saine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’ISA se joint à la Fédération mondiale du cœur pour soutenir la Journée mondiale du cœur 2021

Bruxelles, le 29 septembre 2021 : Alors que l’on estime que 520 millions de personnes dans le monde vivent actuellement avec une maladie cardiovasculaire (MCV), notamment une cardiopathie ou un accident vasculaire cérébral, et que les MCV constituent encore la première cause de décès1 dans le monde, il est essentiel que nous unissions nos efforts pour sensibiliser le monde entier aux actions que chacun d’entre nous peut entreprendre afin de prévenir et de contrôler les MCV. Dans cette optique, l’Association internationale des édulcorants (ISA) est fière de se joindre à nouveau à la Fédération mondiale du cœur pour soutenir la Journée mondiale du cœur célébrée aujourd’hui.

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont évitables

Saviez-vous qu’au moins 80 % des décès prématurés dus aux MCV pourraient être évités en réduisant les facteurs de risque, tels que le tabagisme, une alimentation peu saine et l’inactivité physique ?1 C’est pourquoi nous devons tous unir nos efforts à l’occasion de la Journée mondiale du cœur. Célébrée annuellement le 29 septembre, cette journée est l’occasion de sensibiliser et d’éduquer toutes les personnes dans le monde entier à l’importance de la prévention et aux petits gestes à adopter afin de réduire les facteurs de risque et de contrôler les MCV.

La santé cardiaque devient numérique

Le thème de la Journée mondiale du cœur de cette année, « Utiliser le cœur pour se connecter », vise à encourager toutes les personnes à utiliser leurs connaissances, leur compassion et leur influence pour faire en sorte que chacun ait les meilleures chances de vivre avec un cœur en bonne santé. De plus, la crise sanitaire provoquée par la COVID-19 a révélé le besoin urgent de trouver des moyens innovants de connecter les gens à la santé cardiovasculaire. Ainsi, la Journée mondiale du cœur de 2021 aspire à mettre en évidence le pouvoir de la santé numérique pour améliorer la sensibilisation, la prévention et le traitement des MCV.

Le diabète est un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires

Au-delà des facteurs de risque liés à l’alimentation et au mode de vie, le diabète constitue une menace sanitaire mondiale importante et un facteur de risque supplémentaire pour les MCV. Les personnes vivant avec le diabète ont deux fois plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire.

Par ailleurs, les personnes souffrant de pathologies sous-jacentes, telles que le diabète et les maladies cardiaques, présentent un risque plus élevé de développer les formes les plus sévères de la COVID-19 2, ce qui se reflète d’ailleurs dans les stratégies des politiques de santé publique visant à lutter contre la pandémie3,4. La pandémie actuelle a rendu d’autant plus urgente la lutte contre les maladies non transmissibles (MNT), y compris les facteurs de risque liés à l’alimentation.

Pour éviter les MCV, il est important d’encourager les personnes diabétiques à « utiliser leur cœur » afin de :

suivre une alimentation saine pour le cœur,
– faire de l’exercice régulièrement,
– contrôler le poids corporel,
– dire non au tabac.

Suivre une alimentation saine pour le cœur implique de réduire les boissons sucrées ou les sucreries. Vous pouvez adopter une alternative plus saine en mangeant davantage de fruits frais. Par ailleurs, les édulcorants vous permettent de continuer à profiter du goût sucré, tout en contribuant à réduire une partie du sucre dans votre alimentation.

Pourquoi ne pas recourir à des sites web spécialisés ou à des applications mobiles pour accéder à des conseils et à des recettes favorables à une bonne santé cardio-vasculaire ? Ils peuvent vous fournir des suggestions sur la façon d’utiliser les édulcorants, par exemple pour remplacer le sucre dans les desserts. Vous serez ainsi en mesure de contrôler votre glycémie sans renoncer au goût.

Les édulcorants peuvent avoir un rôle bénéfique lorsqu’ils sont utilisés à la place du sucre et dans le cadre d’une alimentation variée, équilibrée et d’un mode de vie sain, y compris pour les personnes à risque de développer une maladie cardiaque. D’ailleurs, les édulcorants n’apportent pratiquement aucune calorie, de sorte qu’ils peuvent aider les personnes à réduire la quantité totale de calories consommée et à contrôler ainsi leur poids5,6. De plus, la consommation d’édulcorants entraîne une augmentation moins importante de la glycémie par rapport aux sucres8. Ils peuvent donc offrir une aide importante aux personnes diabétiques qui ont besoin de contrôler leur apport en glucides8, mais qui souhaitent continuer à profiter des aliments et des boissons au goût sucré. Il est également important de noter que les édulcorants ne contribuent pas à la déminéralisation dentaire, qui est l’une des causes de la carie dentaire7.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux, participez aux conversations sur la Journée mondiale du cœur 2021 et partagez les informations et les conseils en utilisant les hashtags #UseHeart et #WorldHeartDay.

  1. World Heart Day 2021. Available at: https://world-heart-federation.org/world-heart-day/about-whd/world-heart-day-2021/
  2. ECDC, Coronavirus disease 2019 (COVID-19) in the EU/EEA and the UK, 8 April 2020, https://www.ecdc.europa.eu/sites/default/files/documents/covid-19-rapid-risk-assessment-coronavirus-disease-2019-eighth-update-8-april-2020.pdf
  3. Policy paper. Tackling obesity: empowering adults and children to live healthier lives, 27 July 2020, https://www.gov.uk/government/publications/tackling-obesity-government-strategy/tackling-obesity-empowering-adults-and-children-to-live-healthier-lives
  4. COM(2020) 318 final. Short-term EU health preparedness for COVID-19 outbreaks.
  5. Laviada-Molina H, Molina-Segui F, Pérez-Gaxiola G, et al. Effects of nonnutritive sweeteners on body weight and BMI in diverse clinical contexts: Systematic review and meta-analysis. Obes Rev 2020; 21(7) :e13020
  6. Rogers PJ and Appleton KM. The effects of low-calorie sweeteners on energy intake and body weight: a systematic review and meta-analyses of sustained intervention studies. Int J Obes 2021; 45(3): 464-478
  7. The European Food Safety Authority (EFSA) has concluded that: “Consumption of foods/drinks containing intense sweeteners instead of sugar induces a lower blood glucose rise after their consumption compared to sugar-containing foods/drinks” and that: “Consumption of foods/drinks containing intense sweeteners instead of sugar contributes to the maintenance of tooth mineralisation”. EFSA Scientific opinion on the substantiation of health claims related to intense sweeteners. EFSA 2011 Journal 9(6): 2229, and 9(4): 2076
  8. Diabetes UK. The use of low or no calorie sweeteners. Position Statement (Updated December 2018). Available online: https://www.diabetes.org.uk/professionals/position-statements-reports/food-nutrition-lifestyle/use-of-low-or-no-calorie-sweetners