L’ISA répond aux revendications faites par Chia et al dans une nouvelle étude observationnelle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Commentaires de l’ISA sur une nouvelle étude d’observation de Chia et al

Un solide indice de preuve basé sur des études cliniques de haute qualité montre que les édulcorants à faible teneur en calories peuvent contribuer à réduire l’apport énergétique et donc peuvent être un outil utile dans la perte de poids, lorsqu’ils sont utilisés à la place du sucre et dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’un mode de vie sain. Ceci est également confirmé dans une analyse systématique approfondie et une méta-analyse 1, qui a analysé la totalité de la littérature scientifique disponible en relation avec l’effet des édulcorants à faible teneur en calories sur l’apport énergétique et la perte de poids.

Il n’y a aucune preuve que les édulcorants à faible teneur en calories provoquent une accumulation de graisse ou une obésité. L’étude de Chia et al est une étude d’observation. Les chercheurs savent que les études d’observation, par leur nature, ne peuvent pas prouver les causes et les effets. La recherche directe montre que les édulcorants à faible teneur en calories ne provoquent pas de gain de poids. Ceci est tout à fait cohérent avec le fait que les édulcorants à faible teneur en calories n’ont pas de calories pour contribuer à gagner du poids ou se développer en graisse. Fait important, il n’existe pas non plus de mécanisme fondamental pour les édulcorants à faible teneur en calories pour aboutir à de tels résultats possibles.

  1. Rogers PJ, Hogenkamp PS, de Graaf K, et al. Does low-energy sweetener consumption affect energy intake and body weight? A systematic review, including meta-analyses, of the evidence from human and animal studies. Int J Obes 2016; 40(3): 381-94