Avis scientifique sur la sécurité des glycosides de steviol pour les utilisations proposées comme additif alimentaire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Auteur(s): EFSA, Panel on Food Additives and Nutrient Sources Added to Food
Nom de la publication : EFSA Journal 2010;8(4):1537 [84 pp.]
Année de publication : 2010

Extrait

Les glycosides de stéviol dans la présente évaluation sont des mélanges de glycosides de stéviol qui comprennent au minimum 95 % de stévioside et/ou de rebaudioside A. Le Stévioside en tant qu’édulcorant a été évalué par le SCF en 1984, 1989 et 1999. Le JECFA a examiné la sécurité des glycosides de stéviol en 2000, 2005, 2006, 2007 et 2009 et a établi une DJA pour les glycosides de stéviol (exprimés en équivalents de stéviol) de 4 mg/kg pc/jour. Le Comité considère que les résultats des études toxicologiques sur le stéviose ou le rebaudioside A sont applicables pour l’évaluation de la sécurité des glycosides de stéviol puisque le rebaudioside A et le stévioside sont métabolisés et excrétés par des voies similaires; le stéviol étant le métabolite commun pour les deux. Compte tenu des données sur la toxicité disponibles (études sur les animaux in vitro et in vivo; et certaines études de tolérance humaine), le Groupe a conclut que les glycosides de stéviol, lorsque conformes aux spécifications du JECFA, ne sont pas cancérigènes, génotoxiques ou associés à une toxicité pour la reproduction et le développement. Le Groupe établit une DJA pour les glycosides de stéviol, exprimée en équivalents de stéviol, de 4 mg/kg pc/jour, en raison de l’application d’un facteur X100 d’incertitude à l’étude NOAEL sur 2 ans de cancérogénicité chez le rat, pour l’inclusion de 2,5 % de stévioside dans le régime alimentaire. Ceci correspond à 967 mg de stévioside/kg pc/jour (correspondant à approximativement 388 mg équivalents de stéviol/kg pc/jour). Les estimations conservatrices de l’exposition aux glycosides de stéviol à la fois chez les adultes et chez les enfants suggèrent qu’il est probable que la DJA soit dépassée aux niveaux maximum d’utilisation proposés.

Résumé

Le panel scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments sur les additifs, le Panel ANS, a conclu que les glycosides de steviol, les édulcorants extraits des feuilles de l’usine de stevia sont sûrs et ont établi un apport quotidien acceptable pour leur utilisation sûre. Sur la base de cette évaluation, la Commission européenne a autorisé l’utilisation proposée de glycosides de steviol dans des catégories spécifiques d’aliments et de boissons dans l’Union européenne. Les tests toxicologiques ont montré que les substances ne sont pas génotoxiques, ni cancérogènes, ni liées à des effets néfastes sur Le système humain reproducteur ou pour l’enfant en développement. Le Comité a fixé une dose quotidienne acceptable (ADI) de 4 mg par kg de poids corporel par jour pour les glycosides de steviol, un niveau compatible avec celui déjà établi par le Comité mixte FAO/ OMS d’experts des additifs alimentaires (JECFA).

Voir l’article en entier