Les tendances croissantes de l’obésité infantile peuvent être inversées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Déclaration de l’ISA à l’appui de la Journée mondiale de l’obésité 2016 « La fin de l’obésité infantile »

Célébrée pour la deuxième fois depuis son lancement officiel par la « World Obesity Federation » l’année dernière, la Journée mondiale de l’obésité vise à stimuler et à soutenir des actions pratiques qui aideront les gens à atteindre et à maintenir un poids santé et à inverser la crise mondiale de l’obésité. Avec la prévalence de l’obésité chez les enfants et les adolescents dans le monde entier, le thème de la Journée mondiale de l’obésité de cette année est « Mettre fin à l’obésité infantile- agir aujourd’hui pour un avenir plus sain ».

L’International Sweeteners Association (ISA) soutient la Fédération mondiale de l’obésité à l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité cette année pour sensibiliser à la nécessité d’agir maintenant afin de stopper l’obésité infantile.

Les taux d’obésité infantile continuent d’augmenter dans le monde malgré la stagnation observée dans certains pays.

L’obésité risque d’avoir un impact négatif sur la santé et la qualité de vie immédiate et à long terme d’un enfant. Alors que les niveaux se stabilisent dans certains pays et régions, les chiffres absolus de l’obésité infantile continuent d’augmenter, en particulier dans les pays à revenu faible ou moyen. Plus de 223 millions d’écoliers dans le monde sont en surpoids ou obèses et ce nombre devrait augmenter à 268 millions d’ici 2025, si nous n’agissons pas maintenant.

L’obésité infantile : agir aujourd’hui pour un avenir plus sain !

En vue d’agir pour stopper l’obésité infantile, des organisations comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont recommandé de mettre en œuvre un certain nombre d’actions. 1 Faire la promotion d’un régime alimentaire sain et d’une augmentation de l’activité physique chez les enfants est certainement la meilleure stratégie pour stopper les tendances croissantes de l’obésité infantile.1 De plus, le rôle des gouvernements, des services locaux et des services de santé a été mis en évidence par la Fédération mondiale de l’obésité dans un document d’information avec des appels à l’action.2

En outre, le rôle de la famille dans la gestion de l’obésité chez les enfants a également été reconnu par de nombreuses organisations comme étant particulièrement crucial. En impliquant l’ensemble de la famille et en se concentrant sur des changements progressifs en matière d’activité physique et des habitudes alimentaires, chaque membre de la famille apprend à avoir des habitudes saines. L’obésité infantile peut être évitée ou inversée ! Cela nécessite la mise en place d’étapes simples mais fondamentales dans la vie quotidienne, comme le fait de manger plus intelligemment et plus sainement, de faire régulièrement de l’exercice, de pratiquer des activités moins sédentaires et même de dormir mieux.

Les petits changements et les échanges intelligents peuvent aider dans la gestion de l’obésité infantile.

Pour atteindre un poids corporel sain, toutes les personnes devraient faire attention aux choix qu’ils font en matière de nourriture et de boisson dans leur alimentation quotidienne, de contrôler leurs apports caloriques et augmenter le niveau d’activité physique pratiqué. Faire de petits changements, de meilleurs choix et des échanges intelligents comme de remplacer le sucre par des édulcorants à faible teneur en calories dans les aliments et les boissons peut aider les gens à mieux gérer leur poids corporel en limitant leur consommation d’énergie.3

Par exemple, en remplaçant les aliments et les boissons sucrés par des options contenant des édulcorants à faible teneur en calories, les gens peuvent réduire leur apport calorique quotidien et ainsi mieux gérer leur poids corporel sans avoir à sacrifier le plaisir du goût sucré.4 En fait, dans de nombreuses études, l’utilisation d’édulcorants à faible teneur en calories a même été associée à une consommation d’énergie globale plus faible et à une consommation moindre d’aliments et de boissons sucrés. Cela suggère que les édulcorants à faible teneur en calories peuvent aider à rassasier le désir de douceur sucrée, à la fois chez les adultes et les enfants, et qu’ils n’engendrent pas une envie accrue pour des aliments ou boissons sucrés.5

Étant fermement convaincue que la sensibilisation est une partie essentielle dans la prévention de problèmes de santé, l’International Sweeteners Association (ISA) est fière de soutenir la World Obesity Federation dans cet effort visant à combattre l’obésité infantile; et s’engage à demeurer un partenaire actif pour d’autres initiatives similaires.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le rôle des édulcorants à faible teneur en calories dans l’obésité, le contrôle et la gestion du poids, mais également sur leur utilisation pendant la grossesse et l’enfance, vous pouvez télécharger la dernière version de nos fiches d’information ici.

Vous pourrez également être intéressé par la vidéo ci-dessous de l’entrevue avec le Dr John Sievenpiper qui explique l’obésité et ses causes, ainsi que le rôle des édulcorants à faible teneur en calories dans la prévention et la gestion de l’obésité.