Le nombre de nouveaux produits contenant des édulcorants à faible teneur en calories a augmenté de 40 pour cent au cours des cinq dernières années

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’Association internationale des édulcorants reccueille les données du marché mondial montrant un plus grand choix de produits à faible teneur en calories pour les consommateurs

Glasgow, le 8 mars 2012 : L’Association internationale des édulcorants (ISA) a reccueilli des informations montrant une croissance significative de l’utilisation mondiale de tous les édulcorants à faible teneur en calories. La croissance de 40 % 1 depuis 2007 reflète une augmentation annuelle du nombre de nouveaux produits contenant des édulcorants à faible teneur en calories qui ont été lancés sur les marchés du monde entier.

Commentant les chiffres fournis par Mintel, un fournisseur mondial leader d’intelligene sur le consommateur, les produits et les médias, Hans Heezen, président de l’ISA, a déclaré : “Ces chiffres sont extrêmement encourageants et montrent que partout dans le monde, les fabricants de nourriture et de boissons répondent aux demandes des consommateurs allant vers des options plus faibles en calories. L’utilisation d’édulcorants à faible teneur en calories pour donner aux individus un choix plus important et des options plus saines est très positive. Il est également encourageant de le voir tout au long de la journée, tous les types d’édulcorants à faible teneur en calories sont utilisés plus fréquemment- montrant que les options légères et à faible teneur en sucre augmentent en popularité “.

La croissance de l’utilisation mondiale d’édulcorants à faible teneur en calories signale des mesures positives de l’industrie des aliments et des boissons pour offrir plus de choix de produits à faible teneur en calories aux consommateurs, ce qui peut aider les individus à réduire leur apport calorique journalier et à gérer leur poids. La croissance de ces nouveaux produits offre également une gamme plus large d’options sûres et sucrées pour les personnes atteintes de diabète.

Parlant aujourd’hui lors du Symposium ISA à la Conférence professionnelle annuelle sur le diabète au R.U., le professeur Mike Lean a commenté : “Ces chiffres démontrent comment l’industrie réagit à une épidémie mondiale d’obésité et des niveaux élevés de diabète de type 2. Avec plus d’options de faible teneur en calories, les individus ont des options plus larges pour satisfaire une préférence pour le sucre. La persistance d’une faiblesse pour le sucre n’est pas le meilleur plan s’il ont des problèmes de poids, car ils doivent également restreindre les apports totaux en calories.”

Les édulcorants à faible teneur en calories n’ont pas d’impact sur les niveaux d’insuline ou de glycémie et ne fournissent pas de calories. En tant que tel, tous les édulcorants à faible teneur en calories peuvent jouer un rôle chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et chez les femmes atteintes de diabète gestationnel. Les édulcorants à faible teneur en calories offrent aux personnes atteintes de diabète le plaisir des goûts sucrés sans effets secondaires négatifs. Ils peuvent également être bénéfiques pour les personnes en surpoids et souhaitent réduire leur consommation calorique.

Le symposium de l’Association internationale des édulcorants à la Conférence professionnelle annuelle sur le diabète du R.U. a lieu à 18h15 le jeudi 8 mars dans la salle de gala. Il examinera la littérature qui suggère les avantages des édulcorants à faible teneur en calories, parallèlement à celle qui conteste leur valeur par rapport à la prise en charge du diabète. Il traitera également des sujets, y compris le contrôle de la glycation et la gestion nutritionnelle de la glycémie post-prandiale et envisagera des recommandations pour les édulcorants dans les soins du diabète et la gestion du poids.

La session est modérée par Carrie Ruxton, PhD, RD et les conférenciers présents sont le professeur Mike Lean, président de Nutrition humaine (Faculté de médecine), de l’Université de Glasgow, et le Dr. Wendy Russell, Rowett de l’Institut de nutrition et santé de l’Université d’Aberdeen.

  1. Mintel Stevia: Dove siamo, e dove saremo in futuro? Presentazione di Mintel àalVitafoods Tradeshow 2012