Utilisez votre cœur pour vivre plus sainement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’ISA se joint à la Fédération mondiale du cœur pour soutenir la Journée mondiale du cœur 2020

Bruxelles, le 29 septembre 2020 : L’Association internationale des édulcorants (ISA) est fière de se joindre à la Fédération mondiale du cœur une année de plus, afin d’appuyer la Journée mondiale du cœur célébrée aujourd’hui et les activités réalisées à cette occasion, ainsi que pour sensibiliser à la valeur d’utiliser notre cœur pour prendre les meilleures décisions, notamment en adoptant un régime alimentaire et un mode de vie plus sains.

Les maladies cardiovasculaires, dont la cardiopathie et l’infarctus, représentent aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde :

  • D’ici 2035, 45 % de la population sera atteinte d’au moins une maladie cardiovasculaire ;1
  • Les maladies cardiovasculaires peuvent être prévenues : en contrôlant les facteurs de risque tels que la consommation de tabac, la mauvaise alimentation et l’inactivité physique, au moins 80 % des décès prématurés dus aux maladies cardiovasculaires et à l’infarctus pourraient être évités ;2
  • Les leaders mondiaux se sont engagés à réduire d’un tiers la mortalité prématurée due aux maladies non transmissibles (MNT) d’ici 2030,3 dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.
  • Les personnes souffrant de maladies antérieures, telles que les cardiopathies, sont plus vulnérables au nouveau coronavirus.4

La Journée mondiale du cœur est célébrée tous les ans à la date du 29 septembre et vise à sensibiliser aux actions que nous tous, individus, professionnels de santé, employés et gouvernements, pouvons entreprendre pour prévenir et contrôler les maladies cardiovasculaires (MCV). La Journée mondiale du cœur 2020 vise à encourager chacun d’entre nous à utiliser son cœur pour vaincre les maladies cardiovasculaires et à vivre une vie plus saine pour la santé de notre cœur. Chacun peut utiliser son cœur pour prendre les meilleures décisions : manger plus sainement et adopter un mode de vie plus sain, notamment en étant plus actif. Chacun peut utiliser son cœur et son esprit pour s’aider lui-même, aider sa famille, ses amis, ses patients et même ses employés à prendre les mesures nécessaires pour vaincre les MCV.1

Utilisez votre cœur pour apporter de petits changements à votre mode de vie afin de vivre une vie plus saine pour le cœur

Il est possible d’entreprendre de petites actions pour bien manger et devenir plus actif, ce qui peut aider à mener une vie plus saine pour le cœur, comme par exemple :

  • Optez pour les fruits et légumes et mangez 5 portions par jour (environ une poignée à chaque fois) ; la variété vous aidera à atteindre votre objectif : ils peuvent être frais, congelés, en conserve ou secs !
  • Limitez les aliments riches en graisses, en sel et en sucre : les informations nutritionnelles figurant sur les étiquettes des aliments peuvent vous aider à faire le bon choix !
  • Réduisez la consommation de sucreries et de boissons sucrées : les aliments et boissons à faible teneur en calories ou sans calories contiennent moins de sucre et moins de calories et peuvent donc être une option utile si vous souhaitez continuer à profiter du plaisir du goût sucré. Vous pouvez également remplacer les friandises sucrées par des fruits frais comme alternative saine.
  • Limitez la quantité d’alcool que vous consommez aux limites recommandées.
  • Préparez à la maison vos propres déjeuners sains à emporter à l’école ou au travail.
  • Fixez-vous un minimum de 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée, 5 fois par semaine. Ou plus !
  • Souvenez-vous que les changements peuvent être petits et ne doivent pas nécessairement se produire tous en même temps, cependant les effets sur la santé de votre cœur peuvent être énormes.

L’obésité est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires

L’obésité est un facteur de risque majeur pour les maladies cardiaques. L’augmentation du poids corporel entraîne un risque majeur de développer le diabète de type 2 et peut affecter la pression artérielle et les taux de lipides sanguins.5 De la même manière, les personnes diabétiques ont 2 à 3 fois plus de probabilité de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.6 Il est important de noter que dans la pandémie actuelle du Covid-19, les pathologies sous-jacentes, dont l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires, sont associées à un risque plus élevé et à une gravité des effets du COVID-197, et cela se reflète dans les stratégies de la politique de santé publique pour lutter contre la pandémie8,9La pandémie actuelle a rendu d’autant plus urgente la lutte contre les MCV, y compris les facteurs de risque liés à l’alimentation.

Les édulcorants peuvent avoir un rôle bénéfique lorsqu’ils sont utilisés à la place du sucre et dans le cadre d’une alimentation variée, équilibrée et d’un mode de vie sain, y compris pour les personnes à risque de développer une cardiopathie. D’ailleurs, les édulcorants n’apportent pratiquement aucune calorie, de sorte qu’ils peuvent aider les personnes à réduire la quantité totale de calories consommée et à contrôler ainsi leur poids.10,11 De plus, la consommation d’édulcorants entraîne une augmentation moins importante du taux de glucose dans le sang par rapport aux sucres.12 Ils peuvent donc offrir une aide importante aux personnes diabétiques qui ont besoin de contrôler leur apport en glucides,13 mais qui souhaitent néanmoins profiter des aliments et des boissons au goût sucré. Il est également important de noter que les édulcorants ne contribuent pas à la déminéralisation dentaire, celle-ci étant l’une des causes de la carie dentaire.12

Suivez-nous sur les réseaux sociaux, participez aux conversations sur la Journée mondiale du cœur 2020 et partagez les informations et les conseils décrits ci-dessus en utilisant les hashtags #WorldHeartDay et #UseHeart.

  1. https://www.world-heart-federation.org/world-heart-day
  2. https://www.who.int/news-room/q-a-detail/what-can-i-do-to-avoid-a-heart-attack-or-a-stroke
  3. https://sdgs.un.org/goals/goal3
  4. https://www.world-heart-federation.org/covid-19-outbreak
  5. World Heart Federation. Factsheet: Diet, overweight and obesity. Published 30 May 2017. Available at: https://www.world-heart-federation.org/resources/diet-overweight-obesity/
  6. World Heart Federation. A roadmap on the prevention of cardiovascular disease among people living with diabetes. Global Heart 2019 Sep 2; 14(3): 215-240
  7. ECDC, Coronavirus disease 2019 (COVID-19) in the EU/EEA and the UK, 8 April 2020, https://www.ecdc.europa.eu/sites/default/files/documents/covid-19-rapid-risk-assessment-coronavirus-…
  8. Policy paper. Tackling obesity: empowering adults and children to live healthier lives, 27 July 2020, https://www.gov.uk/government/publications/tackling-obesity-government-strategy/tackling-obesity-emp…
  9. COM(2020) 318 final. Short-term EU health preparedness for COVID-19 outbreaks.
  10. Laviada-Molina H, Molina-Segui F, Pérez-Gaxiola G, et al. Effects of nonnutritive sweeteners on body weight and BMI in diverse clinical contexts: Systematic review and meta-analysis. Obes Rev 2020; 21(7) :e13020
  11. Rogers PJ, Hogenkamp PS, de Graaf C, et al. Does low-energy sweetener consumption affect energy intake and body weight? A systematic review, including meta-analyses, of the evidence from human and animal studies. Int J Obes 2016; 40(3): 381-94
  12. The European Food Safety Authority (EFSA) has concluded that: “Consumption of foods/drinks containing intense sweeteners instead of sugar induces a lower blood glucose rise after their consumption compared to sugar-containing foods/drinks” and that: “Consumption of foods/drinks containing intense sweeteners instead of sugar contributes to the maintenance of tooth mineralisation”. EFSA Scientific opinion on the substantiation of health claims related to intense sweeteners. EFSA 2011 Journal 9(6): 2229, and 9(4): 2076
  13. Diabetes UK. The use of low or no calorie sweeteners. Position Statement (Updated December 2018). Available online: https://www.diabetes.org.uk/professionals/position-statements-reports/food-nutrition-lifestyle/use-o…