L’opinion de l’EFSA confirme la confiance dans l’aspartame

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Bruxelles 10 décembre 2013 : L’Association internationales des édulcorants (ISA) se félicite de l’avis de l’EFSA, publié aujourd’hui, qui confirme que l’aspartame est sur.1,2

Les experts scientifiques de l’EFSA ont étudié en profondeur et examiné toutes les données disponibles sur l’aspartame et ses composants et ont conclu que l’aspartame ne pose aucun problème de sécurité pour les consommateurs.

Comme le souligne l’EFSA dans son communiqué de presse, “ Les experts des comités ANS ont considéré toutes les informations disponibles et, à la suite d’une analyse détaillée, ils ont conclu que l’apport quotidien acceptable (ADI) de 40 mg/kg pc/jour est protecteur pour la population générale”. L’EFSA souligne en outre : “L’avis indique clairement que les produits de décomposition de l’aspartame (phénylalanine, méthanol et acide aspartique) sont également présents dans d’autres aliments (par exemple, le méthanol se trouve dans les fruits et légumes) “.3

Le professeur émérite Andrew Renwick, OBE, de l’Université de Southampton, qui possède une longue expérience dans l’examen scientifique des édulcorants à faible teneur en calories, fournit l’analyse suivante: “L’industrie alimentaire est un secteur très étroitement réglementé. Le Groupe d’étude de l’EFSA sur les additifs et les sources de nutriments ajouté à la nourriture est composé d’excellents experts d’un large éventail de disciplines qui ont analysé et évalué toutes les données disponibles. Les personnes devraient être convaincues que les données examinées sont les plus récentes et l’opinion de l’EFSA est basée sur tous les faits scientifiques existants. L’aspartame est un composé simple de deux acides aminés et d’un groupe méthyle qui se produisent naturellement dans l’alimentation et sont consommés en quantités plus importantes provenant d’autres sources de nourritures normales“.

Conformément à la réglementation européenne, la Commission européenne a demandé à l’EFSA de procéder à une réévaluation de tous les additifs alimentaires d’ici 2020 ; la réévaluation de l’aspartame fait partie de ce processus.

Les conclusions concernant la sécurité de l’aspartame sont soutenues par une histoire d’utilisation sûre depuis plus de trente ans. Les évaluations menées par le Comité mixte d’experts sur les additifs alimentaires de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (JECFA), l’Organisation mondiale de la santé, la FDA des États-Unis (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) et les autorités de réglementation de plus de 100 pays, y compris les États membres de l’Union européenne- conviennent tous que l’aspartame est sûr.

L’aspartame est un ingrédient génial qui peut être apprécié par tous ceux qui aiment le goût sucré sans calories. Les édulcorants à faible teneur en calories, comme l’aspartame, peuvent également aider les individus à s’attaquer à l’obésité ou à gérer leur poids. De plus, ils offrent un excellent choix d’aliments pour les diabétiques avec l’avantage supplémentaire d’être gentil avec les dents.

L’Association internationale des édulcorants (ISA) est une organisation à but non lucratif représentant les fabricants et les utilisateurs d’aliments et boissons à faible teneur en calories et édulcorants. Son rôle est d’informer et d’éduquer sur la nutrition et la recherche scientifique la plus récente en relation avec le rôle et les avantages des édulcorants à faible teneur en calories et les aliments et les boissons qui les contiennent.

  1. European Food Safety Authority. Scientific Opinion on the re-evaluation of aspartame (E 951) as a food additive. EFSA J. 2013;11:3496. doi:10.2903/ j.efsa.2013.3496. https://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3496
  2. https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/corporate_publications/files/factsheetaspartame.pdf
  3. https://www.efsa.europa.eu/en/press/news/131210