Les principaux experts internationaux vont expliquer notre désir de goût sucré au congrès européen sur l’obésité 2015

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Bruxelles 30 avril 2015 : Notre désir de sucré est quelque chose que nous partageons universellement et qui a fasciné les scientifiques et les experts de la santé depuis des décennies. Cela a abouti à une pléthore d’études scientifiques sur le sujet qui évaluent l’impact des facteurs internes et externes sur notre comportement de consommation en matière de produits sucrés. Ces études sont très importantes lors de l’évaluation des édulcorants à faible teneur en calories sur notre volonté et d’une meilleure compréhension de leur impact sur notre consommation de produits sucrés, notre appétit, notre satiété et notre poids, surtout dans le contexte de l’augmentation des maladies non transmissibles telles que l´obésité et les défis sanitaires associés.

À l’occasion du 22ème Congrès européen sur l’obésité (ECO) de cette année, l´International Sweeteners Association (ISA) organisera une session approfondie sur ‘Le sucré dans la vie quotidienne: un examen scientifique de notre appétit pour le goût sucré et l’effet sur la gestion du poids’ – dirigé par des experts internationaux dans les domaines de la science et de la nutrition. En touchant sur le sujet très actuel de la gestion du goût sucré dans notre vie quotidienne, ils présenteront les derniers résultats d´études de cas et des recherches sur le goût sucré, le comportement alimentaire et l’appétit pour les produits sucrés, l’impact sur le poids et le rôle que les édulcorants à faible teneur en calories peuvent jouer.

« L’évolution a façonné la réponse humaine au goût sucré. Ainsi, le goût pour les aliments et les boissons sucrés reflète la biologie de base de l’organisme », confirme le Dr France Bellisle, de l’Université Paris 13, France et de l’Université Laval, Québec, Canada, dans un récent examen de la littérature scientifique. Elle ajoute que « Le goût pour le sucré diminue pendant la croissance et se stabilise chez les jeunes adultes, sous les influences combinées de la culture, l’expérience personnelle avec les aliments et les facteurs génétiques ».

Présidé par Dr Graham Finlayson, de l’Université de Leeds (Royaume-Uni), et dirigé par Dr France Bellisle, Prof Hely Tuorila (Université d’Helsinki, Finlande) et Dr Graham Finlayson, ce symposium apportera une nouvelle perspective à propos de notre désir de sucré:

  • Dr France Bellisle abordera l’appétit humain pour le goût sucré de la naissance à l’âge adulte, en s´attachant aux aspects sensoriels et comportementaux, en mettant l’accent sur l’impact des édulcorants à faible teneur en calories sur la réponse des consommateurs à la douceur;
  • Prof Hely Tuorila abordera l’aspect métabolique de l’impact sensoriel du goût sucré et présentera essentiellement ses derniers résultats d’une étude actuellement en cours sur les populations de mineurs finlandais et britanniques sur les réponses au sucré;
  • Dr Graham Finlayson présentera l’impact hédonique du goût sucré sur l’appétit, la palatabilité et l’apport alimentaire.

Une couverture complète du symposium sera disponible sur notre site. Les informations sur notre programme et la présentation des intervenants ici.

Vous pouvez également suivre et participer au débat en direct le vendredi 8 mai à partir de 13h15 CET en suivant @SweetenersAndU et en utilisant #ISAatECO.

À propos d’ECO

ECO est le congrès annuel officiel de l’Association européenne pour l’étude de l’obésité (EASO) et attire chaque année plus de 2 000 participants de plus de 75 départements, réunissant des professionnels de la recherche et de la santé le domaine de l’obésité et ses conditions connexes. Ce congrès donnera l’occasion de discuter et d’échanger des informations sur les questions clés et les dernières recherches liées à l’obésité.