Adopter des habitudes de santé simples pour lutter contre le gain de poids

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Auteur(s): Janette Marshall*

« Plus de 6 % des personnes aux États-Unis ont maintenant un IMC1 de plus de 40; et la tendance semble gagner l’Europe » a averti James Hill, directeur exécutif du « Anschutz Health and Wellness Center », de l’Université du Colorado, lors de la conférence de l’International Sweeteners Association à Bruxelles la semaine dernière (02-04-14).

Comprendre la cause de l’obésité n’a donc jamais été aussi important, a déclaré Prof Hill à ses collègues et autres professionnels de la santé, car plus d’un tiers des adultes sont en surpoids et un tiers sont obèses.

Les médias qui accusent à tort certains aliments et boissons comme provoquant de l’obésité n’aident pas à sensibiliser les gens au fait que la cause fondamentale de l’obésité et du surpoids est le déséquilibre énergétique.

« Bien que l’équilibre énergétique soit un peu plus compliqué que la simple différence entre les calories consommées et les calories brulées », a expliqué le professeur Hill, « ce système d’équilibre énergétique nous aide à savoir quoi faire »

« La problématique est que de nombreux facteurs, et pas seulement un aliment ou une boisson, peuvent provoquer un déséquilibre énergétique et un gain de poids », a déclaré le professeur Hill.

« Une augmentation de la taille des portions, l’utilisation d’aliments à densité d’énergie ou indice glycémique élevé, la publicité, le marketing, l’accès facile aux aliments, la facilité, le mode de vie sédentaire et une réduction de l’activité physique ne sont que quelques-uns des facteurs influents et de confusion »

>« Nous arrivons assez bien à perdre du poids, mais aussi réussi notre régime soit-il, nous avons tendance à reprendre du poids avec le temps. La prévention en matière de gain de poids est donc la meilleure solution », a déclaré le professeur Hill.

« Plutôt que de penser en termes de régime alimentaire pour perdre du poids, pensez à apporter des modifications à votre alimentation et votre mode de vie afin d’améliorer votre qualité de vie et ainsi être en mesure de faire plus et de mieux profiter », a conseillé le professeur Hill.

“Que vous souhaitiez éviter un gain de poids, ou maintenir un poids corporel que vous avez atteint, maintenir un écart énergétique de 100 calories par jour est une bonne stratégie », a déclaré le professeur Hill, citant comme preuve le « National Weight Control Registry » qui contient 10 000 personnes qui ont su « maintenir » leur poids corporel après avoir perdu en moyenne 70 lb; et qui ont su maintenir ce résultat sur sept ans.

« Ces personnes ont beaucoup de points en commun. Elles ont tendance à manger un régime faible en gras (pas plus de 30 % de calories), elles s’auto-surveillent et ont un plan lorsque leur poids augmente trop, leur comportement alimentaire et leurs habitudes sont cohérentes, elles mangent un petit-déjeuner tous les jours.

« Elles pratiquent également une heure d’activité physique par jour; et ce dernier point est la clé de leur succès »

« Pour la plupart des personnes, le fait de créer un déficit quotidien de 100 calories empêchera un gain de poids », a expliqué le professeur Hill. « Dans le temps, les petits changements font une grande différence. En d’autres termes, si les gens mangent 100 calories de plus que ce qu’ils brulent chaque jour, ils prendront 1,8 lb ou 0,82 kg de poids corporel par an, ce qui correspond à un gain de poids typique d’un adulte. L’obésité est une chose graduelle qui peut être le résultats de petites erreurs ».

« Construire sur de petits changements est plus facile et plus susceptible d’être maintenu que de faire de gros changements », a déclaré le professeur Hill. « L’activité physique est un bon exemple. Même si vous commencez uniquement par marcher jusqu’à la fin de la rue chaque jour, ce sera mieux que de ne rien faire; et vous pouvez évoluer doucement à partir de cette première étape ».

« À mesure que l’activité physique augmente, l’apport alimentaire pourra également augmenter, mais le poids pourra demeurer identique », a déclaré le professeur Hill. « La biologie humaine fonctionne mieux à des niveaux élevés d’activité physique ».

« Le meilleur conseil est Manger intelligemment et Bouger plus; car seulement très peu de personnes arrivent à maintenir un poids santé tout en ayant un mode de vie sédentaire ». Avoir un mode vie plus sédentaire encourage la graisse abdominale à s’accumuler et à avoir un plus faible contrôle de l’appétit.

« L’approche Stealth Health (Changements simples) consiste à rendre votre alimentation par défaut plus saine et à faire de meilleurs choix afin de pouvoir repousser les facteurs environnementaux et de comportement qui mènent à un gain de poids ».

1 Un IMC idéal est de 18 à 24, un IMC de 20 à 30 signifie être en surpoids; et au delà de 30 signifie être obèse. Pour calculer l’IMC, divisez votre poids en kilogrammes par le carré de votre hauteur.

*Janette Marshall, journaliste en nutrition et santé