Demande de données supplémentaires de l’EFSA sur les édulcorants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’ISA commente le nouvel appel à données de l’EFSA

Bruxelles, le 1er juillet 2021 : L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a lancé aujourd’hui, à la demande de la Commission européenne, un appel ouvert pour recueillir des données supplémentaires sur la sécurité des édulcorants1, dans le cadre de son processus continu de réévaluation de tous les additifs alimentaires ayant été autorisés au sein de l’UE avant janvier 2009.

Les édulcorants figurent parmi les ingrédients qui font l’objet d’études les plus approfondies au monde et ont été soumis à une rigoureuse évaluation de sécurité par les agences de sécurité des aliments du monde entier, telles que l’EFSA et le Comité mixte d’experts sur les additifs alimentaires (JECFA) de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les experts de l’EFSA procèdent à une réévaluation de l’ensemble des preuves scientifiques disponibles afin de mettre à jour les avis scientifiques existants sur la sécurité des édulcorants. Depuis les premiers appels à données sur les édulcorants lancés en 2017, l’ISA et ses membres ont apporté des données sur la sécurité des édulcorants afin d’être révisées et analysées par l’EFSA. L’ISA s’est engagée à poursuivre sa coopération avec l’EFSA et attend avec intérêt la publication des conclusions scientifiques de l’EFSA.

À l’heure où l’obésité et les maladies non transmissibles, dont le diabète et les maladies bucco-dentaires, constituent encore des défis importants en matière de santé mondiale, et compte tenu des recommandations actuelles de santé publique visant à réduire la consommation globale de sucre, les édulcorants peuvent contribuer à créer des environnements alimentaires plus sains, en offrant aux personnes une grande variété de saveurs sucrées avec un apport calorique faible ou nul.