Les aliments de base liés au régime alimentaire entraînent une consommation d’énergie plus faible chez les personnes à la diète

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Conférence EFAD 2015- Amsterdam, 26 octobre: Bien que les préoccupations de santé publique au sujet de l’obésité et de ses conséquences soient à l’ordre du jour pour les gouvernements et les professionnels de la santé partout dans le monde, il est facile d’oublier le rôle que la perte de poids- ou le maintien d’un poids santé- peut avoir une vie saine et active. La 9ème Conférence européenne des associations de diététiciens (EFAD) a eu lieu à Amsterdam les 23 et 24 octobre, au cours de laquelle un colloque sur Le sucré dans la vie de tous les jours: pourquoi les édulcorants à faible teneur en calories contribuent à un comportement d´alimentation favorable * a présenté les derniers travaux scientifiques sur l’utilisation pratique d’édulcorants à faible teneur en calories dans le régime alimentaire quotidien.

Comprendre les signaux de notre environnement qui peuvent nous aider à respecter les objectifs de la diète peut être une aide importante pour les atteindre. C’est ce qui a conduit le Dr Nicola Buckland et son équipe à mener une étude de laboratoire qui s´intéresse spécifiquement à la manière dont les indices alimentaires liés au régime alimentaire peuvent améliorer le contrôle de l’appétit et l´apport alimentaire chez les femmes. « Les personnes à la diète étaient plus susceptibles d’associer des boissons sucrées à faible teneur en calories avec des régimes amaigrissants pour perdre du poids par rapport aux versions sucrées », a relevé l’étude. Comme l’a souligné le Dr Buckland, les résultats ont montré que «l’exposition aux images, à l’odeur ou aux produits de base des régimes alimentaires, y compris les aliments denses à faible énergie et les boissons sucrées à faible teneur en calories, réduisait considérablement l’apport énergétique» lors des repas suivants et, par conséquent, « aide à la maîtrise de soi ».

L’appétit humain pour le sucré, qui a été abordé dans la littérature scientifique depuis plus de 30 ans maintenant, est en lien étroit avec l’apport énergétique. En présentant des données provenant de recherches sur ce sujet et en incluant diverses approches méthodologiques, la Dr France Bellisle a souligné que « la preuve ne supporte pas l’hypothèse que les édulcorants à faible teneur en calories pourraient exacerber l’appétit pour le sucre» et que, au contraire, leur utilisation «entraîne une diminution de la consommation de produits contenant du sucre ». Sur la base des examens présentés, le Dr Bellisle a conclu : « Les édulcorants à faible teneur en calories peuvent être un outil utile pour aider les gens à contrôler plus facilement leur poids ».

En tenant compte de la qualité du régime des utilisateurs de boissons sucrées à faible teneur en calories en particulier, Sigrid Gibson a présenté des résultats d’études internationales sur ce sujet. Ces résultats, ainsi que les récents travaux tirés des données de l’Enquête nationale sur le régime alimentaire et la nutrition (NDNS) du Royaume-Uni, suggèrent que les consommateurs de boissons sucrées à faible teneur en calories, par rapport aux boissons sucrées, « ont tendance à avoir des régimes de meilleure qualité, qui incluent une consommation d’énergie et de glucides plus faible, et s’engagent dans d’autres comportements bons pour la santé ». Selon les résultats d´études, Sigrid Gibson a souligné que «les boissons sucrées à faible teneur en calories peuvent aider les gens à réduire l’apport en calories et en sucre sans compromettre la qualité du régime alimentaire».

Sur la base de la profusion de recherches scientifiques décrites par les experts d’Amsterdam, le Dr Duane Mellor a confirmé que «les édulcorants à faible teneur en calories ont un rôle à jouer pour permettre aux gens de profiter des aliments sucrés sans les calories», et constituent donc un outil utile pour contrôler l’appétit et l’apport énergétique, ce qui nous aide à gérer notre poids. En fournissant du sucré sans les calories, les options sucrées à faible teneur en calories peuvent apporter une contribution utile pour permettre aux gens de faire des choix intelligents et les aider à atteindre une alimentation et un mode de vie équilibrés.

Pour plus d’informations sur cette session, y compris les biographies des orateurs et des résumés de présentations, auxquels vous pouvez accéder sur le site Internet de l’ISA, cliquez ici .

* Soutenu par l’International Sweeteners Association (ISA).

Autres lectures

  • Article pdu Dr Bellisle sur les édulcorants intenses, appétit pour le goût sucré et relations avec la gestion du poids, publié dans Current Obesity Reports- disponible en cliquant ici .
  • Manuscrit non édité de l’évaluation du Professeur Rogers sur la consommation d´édulcorant à faible teneur en calorie affecte-t-elle l’apport énergétique et le poids ? Une revue systématique, y compris des méta-analyses, de la preuve provenant d’études humaines et animales , publié dans International Journal of Obesity- accessible par cliquez ici .