Édulcorants à faible teneur en calories : une alternative sucrée dans la gestion du poids et du diabète

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Bruxelles, le 17 octobre 2014 : les envies sucrées et la compréhension des choix alimentaires étaient quelques-uns des points clés soulevés par un panel d’experts multidisciplinaires de classe mondiale lors d’un symposium organisé par l’International Sweeteners Association (ISA ) (Association internationale des édulcorants) dans le cadre de la 8ème conférence DIETS-EFAD à Athènes, en Grèce. Le professeur Antonis Zampelas , de l’Université des Émirats arabes unis et de l’Université agricole d’Athènes, et le Dr. Duane Mellor de l’Université de Nottingham, ont modéré le débat sur “ Les édulcorants à faible teneur en calories- Un choix fondamental dans la gestion du poids et du diabète ” qui a abordé les défis et les idées fausses entourant l’utilisation d’édulcorants à faible teneur en calories, comme un outil légitime pour aider ceux qui recherchent des alternatives saines.

Le Dr. France Bellisle , de l’Université Paris 13, a partagé le résultat de sa dernière critique de la littérature sur les saveurs sucrées qui s’étend sur plus de 30 ans de recherche scientifique et explore le goût sucré dans la vie quotidienne et les avantages des édulcorants à faible teneur en calories pour les personnes concernées par la gestion du poids.” Les preuves suggèrent que les édulcorants à faible teneur en calories n’augmentent pas l’appétit pour le sucré, et que les personnes qui incluent des édulcorants à faible teneur en calories dans leur alimentation sont en fait moins susceptibles d’avoir envie et de consommer des aliments sucrés “, selon le Dr. France Bellisle, qui a également ajouté que “ de nombreux experts pensent que les aliments sucrés à faible teneur en calories peuvent souvent aider à satisfaire notre désir naturel de sucre afin que nous ne le cherchions pas ailleurs sous forme de produits sucrés . “

En abordant le sujet des études récentes et de la méta-analyse sur la perte et la gestion du poids corporel, le professeur James Hill, de l’Université du Colorado, a souligné l’importance de manger un petit-déjeuner, d’être physiquement actif et de remplacer les boissons sucrées par des versions sans calories pour aider au maintien du poids corporel, comme indiqué dans le « US National Weight Control Registry ». En faisant référence au récent essai contrôlé randomisé qui compare les effets de l’eau et des boissons diététiques sur la perte de poids, le professeur Hill a expliqué que « les personnes au régime qui ont bu des boissons diététiques ainsi que l’eau ont perdu légèrement plus, mais statistiquement significativement plus, de poids que les personnes qui ont seulement bu de l’eau ».

 « En tant que groupe, les personnes atteintes de diabète sont parmi les consommateurs les plus réguliers d’édulcorants à faible teneur en calories », à déclaré le Dr Aimilia Papakonstantinou, de l’Université agricole d’Athènes. « Les édulcorants à faible teneur en calories sont sûrs et ils ont un rôle important à jouer dans les régimes alimentaires des personnes souffrant du diabète, car les aliments sucrés à faible teneur en calories peuvent permettre aux diabétiques de profiter de la douceur sucrée sans affecter les taux de glycémie ».

La bonne nouvelle est que, avec une bonne éducation, les problèmes de poids et les maladies non transmissibles peuvent être traités grâce à des changements simples de style de vie, comme le fait de faire plus régulièrement de l’exercice et en effectuant des remplacements intelligents pour opter pour des aliments moins caloriques au quotidien. En offrant de la douceur sucrée sans les calories, les produits sucrés avec des édulcorants à faible teneur en calories peuvent apporter une contribution utile à un régime alimentaire sain et dont les apports en calories sont contrôlés.

Un résumé plus complet de cette session et de bien d’autres qui ont eu lieu au cours de cette conférence de quatre jours sera bientôt disponible sur le site internet de l’ISA.

Low/No calorie sweetened beverage consumption in the National Weight Control Registry, Catenacci et al., Obesity (Silver Spring). 2014 Oct;22(10):2244-51. doi: 10.1002/oby.20834. Epub 2014 Jul 10.
2The effects of water and non-nutritive sweetened beverages on weight loss during a 12-week weight loss treatment program, Peters JC et al. (2014), Obesity, 22(6), 1415-21.