Les édulcorants n’ont pas d’effet sur le contrôle du glucose, ni sur son métabolisme


Publié: 03 octobre 2018

Déclaration de l’ISA en réponse à l’étude de Romo-Romo et coll.

Les édulcorants n’ont pas d’effet sur le contrôle du glucose, ni sur son métabolisme, comme l’a déjà démontré l’ensemble des preuves provenant des essais cliniques humains, et comme cela a été une nouvelle fois confirmé dans de récentes analyses et méta-analyses systématiques de 29 essais humains, publiés dans la Revue européenne de nutrition clinique par Nichol et coll.1. En effet, ces derniers parvinrent à la conclusion que la consommation des édulcorants ne produit aucun effet sur les niveaux de glucose dans le sang et que ce résultat ne varie pas selon le type d’édulcorants, notamment le sucralose, employés.

L’étude récente de Romo-Romo et coll.2 ne démontre pas que le sucralose influe sur le contrôle du glucose dans le sang, de manière aiguë ou chronique. Il est difficile d’évaluer l'intérêt clinique de l’étude, du fait que les données concernant les niveaux de glucose dans le sang après l’intervention ne sont pas mentionnées dans la publication. De plus, vu l’étiologie complexe de la résistance à l’insuline et les nombreux facteurs qui influent sur la sensibilité à l’insuline, il est improbable que les différences observées puissent être attribuées à la consommation du sucralose, notamment du fait que l’alimentation des groupes d’intervention et de contrôle ne fut pas totalement contrôlée.

Finalement, l’Association internationale des édulcorants (ISA) souhaite souligner qu’un large ensemble d’études et d’essais solides, de plus longue durée et réalisé avec des doses plus élevées, en comparaison avec l’étude que viennent de publier Romo-Romo et coll., a démontré que le sucralose, en particulier, n’a pas d’effets négatifs ni sur le contrôle du glucose dans le sang, ni sur la sécrétion de l’insuline3.

Référence

  1. Nichol et al. Glycemic impact of non-nutritive sweeteners: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. EJCN 2018; 72: 796-804
  2. Romo-Romo et al. Sucralose decreases insulin sensitivity in healthy subjects: a randomized controlled trial. Am J Clin Nutr 2018;108:485–491
  3. Grotz et al. A 12-week randomized clinical trial investigating the potential for sucralose to affect glucose homeostasis. Regul Toxicol and Pharmacol 2017; 88: 22-33