Lutter tous ensemble contre l’obésité pour un avenir plus sain


Publié: 16 mai 2019

L’ISA s’allie aux associations de personnes obèses de France (CNAO) et du Portugal (Adexo) pour appuyer la Journée européenne de lutte contre l'obésité 2019

Bruxelles, 16 mai 2019 : L’Association internationale des édulcorants (ISA) est fière de collaborer avec le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) et avec Adexo (Association de patients et anciens patients obèses du Portugal) en vue de soutenir la Journée européenne de lutte contre l'obésité du 18 mai, ainsi que les activités organisées par l’Association européenne pour l’étude de l’obésité (EASO).

L’obésité est aujourd’hui l’un des plus graves problèmes de santé publique dans le monde :

  • En 2030, plus de la moitié de la population en Europe pourrait être obèse et près de 89 % de la population de certains pays serait touchée par l’obésité1
  • En 2016, 39 % des personnes adultes, âgées de 18 ans et plus, souffraient desurpoids, et environ 13 % des adultes étaient obèses dans le monde2
  • L'obésité représente un important facteur de risque pour le développent de maladies chroniques, dont les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l’hypertension, les cardiopathies coronaires et certains types de cancer3

La Journée européenne de lutte contre l'obésité vise à informer et à sensibiliser sur l’obésité et son impact sur les maladies1. Cette Journée est l’occasion également de rappeler que l’obésité est une maladie évitable2 et qu’en unissant nos forces, nous pouvons agir ensemble sur ce problème de santé publique. Bien que l’obésité est souvent due à des facteurs qui échappent au contrôle de la personne, les causes les plus fréquentes de cette maladie sont liées à la fois à l’augmentation de l’inactivité physique et à un apport calorique élevé, provoquant ainsi un déséquilibre énergétique.1

À l'occasion de la Journée européenne de lutte contre l'obésité, l’ISA, le CNAO et l’Adexo joignent de nouveau leurs efforts en élaborant une vidéo d’animation et une infographie qui prétendent sensibiliser le public sur l’obésité et ses conséquences sur la santé. Regardez la vidéo ci-dessous (ou cliquez ici) et téléchargez l’infographie consacrée à l’obésité ici pour en savoir plus sur les mesures à adopter pour avoir une alimentation plus équilibrée, moins calorique et un style de vie plus sain.

Les édulcorants ont un rôle bénéfique sur la santé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Ils ne représentant certes pas la solution magique, mais ils peuvent être un instrument utile s’ils sont accompagnés d’un programme général de contrôle du poids. Sachant qu’ils n’apportent pas de calories ou très peu, les édulcorants offrent aux aliments et aux boissons une agréable saveur sucrée tout en limitant le nombre de calories.4 Ils peuvent donc aider les adultes5,6 et les enfants7 à réduire leur apport calorique et peuvent être un moyen utile pour contrôler leur poids corporel8, s’ils sont utilisés à la place du sucre, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un style de vie sain. En partant d’une perspective de santé publique plus générale, les édulcorants constituent une option utile pour la reformulation des aliments et des boissons et peuvent permettre de faire face au défi mondial de l’obésité.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et participez à la discussion sur la Journée européenne de lutte contre l'obésité en utilisant les hashtags #EOD2019 et #ISA4EOD.

Références

  1. European Obesity Day 2019. https://www.europeanobesityday.eu
  2. World Health Organization (WHO), Obesity and Overweight: https://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight
  3. Eurostat, Overweight and obesity - BMI statistics: https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Overweight_and_obesity_-_BMI_statistics
  1. Gibson S, et al. Consensus statement on benefits of low-calorie sweeteners. Nutrition Bulletin. 2014; 39: 386–389.
  2. Extrait de la publication : « Nous avons recueilli d’importants résultats en faveur de la consommation des édulcorants à la place du sucre, qui révèlent l’utilité de ces additifs dans la réduction de l’apport énergétique (AE) relatif et du poids corporel (PC), et ce, sans qu’il n’y ait de preuves issues des nombreuses études d’intervention, réalisées de manière ponctuelle et continue sur des sujets humains, qui puissent démontrer que les édulcorants augmentaient l’AE ». Rogers PJ., Hogenkamp PS., de Graaf C., Higgs S., Lluch A., Ness AR., . . . Mela DJ. Does low-energy sweetener consumption affect energy intake and body weight? A systematic review, including meta-analyses, of the evidence from human and animal studies. Int J Obes 2016;40(3):381-94
  3. Gibson S, Drewnowski J, Hill A, Raben B, Tuorila H and Windstrom E. Consensus statement on benefits of low calorie sweeteners. Nutrition Bulletin 2014; 39(4): 386-389
  4. Extrait de la publication : « la substitution d’une boisson contenant du sucre par une boisson sans sucres a permis de réduire de manière significative la prise de poids et l’augmentation de la graisse corporelle chez des enfants sains ». de Ruyter, JC., Olthof, MR., Seidell, JC., & Katan, MB.. A trial of sugar-free or sugar-sweetened beverages and body weight in children. N Engl J Med 2012;367(15):1397–1406
  5. Extrait de la publication : « les résultats soutiennent que la consommation de boissons contenant des édulcorants non nutritifs (ENN) est un outil efficace pour perdre et maintenir le poids ». Peters, J. C., Beck, J., Cardel, M., Wyatt, H. R., Foster, G. D., Pan, Z., . . . Hill, J. O. (2016). The effects of water and non-nutritive sweetened beverages on weight loss and weight maintenance: A randomized clinical trial. Obesity (Silver Spring), 24(2), 297-304.