L'ISA aide les familles à promouvoir une vie saine auprès des personnes diabétiques


Publié: 09 novembre 2018

« Le diabète, une affaire de famille ! » – Activités en ligne de l’ISA organisées pour la Journée mondiale du diabète afin de promouvoir le rôle de la famille dans la prévention, le traitement et la prise en charge du diabète .

Bruxelles, le 14 novembre 2018 : L’Association internationale des édulcorants (ISA) est fière d'appuyer, pour la septième année consécutive, la Journée mondiale du diabète (WDD) du 14 novembre, avec le lancement d’une campagne en ligne sous le thème « Le diabète, une affaire de famille ! ». Avec plus de 425 millions d’adultes diabétiques dans le monde, il devient prioritaire de se joindre aux actions de la Fédération internationale du diabète (FID) dans son objectif de sensibiliser à l’impact du diabète sur les familles dont un ou plusieurs membres sont atteints de diabète.

Avec l’attention mise sur la Journée mondiale du diabète 20181, l’ISA développe dans sa campagne « La famille et le diabète », un programme d’activités en ligne dans le but de promouvoir le rôle de la famille à chaque étape du cycle du diabète, depuis la prévention jusqu’au dépistage et traitement, ainsi que l’idée que la prise en charge du diabète commence chez soi.

Les matériels en ligne spécifiques de l’ISA ont été élaborés avec l’appui scientifique du Réseau européen de diététiciens spécialistes en diabète (ESDN) de la Fédération européenne des associations de diététiciens (EFAD), afin de sensibiliser à la fonction que peut avoir chaque membre de « l’équipe » formée par la famille, dans l’appui aux membres atteints de diabète et dans l’adoption d’un mode de vie plus sain. Cette aide n’est pas seulement offerte à travers le soutien réciproque au traitement quotidien, au contrôle ou à l’éducation, mais aussi à travers la réalisation d’activités saines, amusantes et partagées, et parmi lesquelles figure l’alimentation équilibrée.

« La famille a un rôle fondamental dans la prévention du diabète de type 2 et dans le traitement de tout type de diabète », comme l’affirme M. Haris Dimosthenopoulos, titulaire d’un master et d’un doctorat en sciences médicales, diététicien-nutritionniste et responsable de l’ESDN de l’EFAD pour le diabète. « Avec le soutien de la famille, les efforts d’une personne pour entreprendre et maintenir les changements positifs dans son alimentation et son activité physique pendant le traitement du diabète peuvent être fructueux. De plus, une alimentation familiale équilibrée peut être l’alimentation adéquate des personnes diabétiques et “l’alimentation pour le diabète” pourrait constituer naturellement l’alimentation de tous les membres de la famille ».

« Le diabète est une affaire de famille », alors faites-le pour vous et pour votre famille

Dans le cadre du thème général « Le diabète, une affaire de famille ! », les activités en ligne de l’ISA pour la Journée mondiale du diabète 2018 incluent une attractive infographie et une intéressante vidéo d’animation qui visent à créer un sentiment d’engagement chez les familles affectées par le diabète car, lorsqu’il s’agit de prévention, de traitement et de prise en charge de la maladie, la famille peut devenir l'alliée idéale pour contribuer à un futur plus sain.

« Il n’existe pas de “régime spécifique au diabète” ! », précise M. Dimosthenopoulos. Un mode vie plus sain, étant un élément essentiel dans la prise en charge du diabète, doit inclure une vie physiquement active ainsi qu’une alimentation familiale équilibrée et adaptée aux besoins spécifiques des personnes. À ce sujet, une aide sucrée pourrait provenir des édulcorants, qui offrent plus d’options d’aliments sucrés ainsi que le plaisir du sucré avec moins de calories ou sans calories. À eux seuls, les édulcorants n’ont pas d’effet sur les niveaux d’insuline ou de sucre dans le sang et peuvent, par conséquent, constituer une option utile pour aider à contrôler le glucose, lorsqu’ils sont utilisés à la place du sucre2,3.

Les personnes diabétiques peuvent consommer les aliments et les boissons édulcorés, qui les aideront à contrôler leur envie de sucre et à éviter en même temps le risque d’une augmentation de leur niveau de glucose dans le sang, à condition que les autres ingrédients contenus dans les aliments ou les boissons n’influent pas sur le niveau de glucose dans le sang. Utiliser des édulcorants à la place du sucre peut également aider à réduire l’apport énergétique global et être un instrument utile dans le cadre de stratégies nutritionnelles de contrôle du poids. Ce dernier élément est particulièrement important chez les personnes atteintes de diabète de type 2 ou de prédiabète et qui ont besoin de perdre du poids ou d'éviter un gain de poids excessif4.

Découvrez chacune des étapes qui contribue à renforcer et à encourager les familles confrontées au diabète en visionnant la vidéo d’animation et l’infographie de l’ISA disponibles en sept langues à l’occasion de la Journée mondiale du diabète 2018. Et souvenez-vous : la famille est fondamentale pour avoir une vie plus saine !

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur le programme d’activités en ligne organisées par l’ISA à l’occasion de la Journée mondiale du diabète en cliquant ici. N’oubliez pas de nous suivre @SweetenersAndU sur Twitter, sur notre Facebook et notre LinkedIn, ni de vous souscrire à la chaîne de YouTube de l’ISA, et participez aux conversations en utilisant les hashtags suivants #ISAforWDD et #WDD2018.

Référence

  1. World Diabetes Day 2018. Available online here: https://www.worlddiabetesday.org/
  2. Timpe Behnen EM., et al. Do sugar substitutes have any impact on glycemic control in patients with diabetes? J Pharm Technol. 2013;29:61–5
  3. Nichol AD, Holle MJ, An R. Glycemic impact of non-nutritive sweeteners: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Eur J Clin Nutr 2018; 72: 796-804
  1. Dyson PA, Twenefour D, Breen C, et al. Diabetes UK Position Statements. Diabetes UK evidence-based nutrition guidelines for the prevention and management of diabetes. Diabet Med. 2018; 35: 541-547