Conférence de l'Association internationale des édulcorants (ISA) 2018


Date: 6th November 2018, London, UK

« La science derrière les édulcorants : où l'évidence rencontre la politique »

Mardi 6 novembre 2018
Royal Society of Medicine, 1 Wimpole street, Londres, RU

Les inscriptions sont ouvertes !

Nous sommes ravis et fiers d'annoncer que les inscriptions sont maintenants ouvertes pour la conférence 2018 de l’Association Internationale pour les Edulcorants (ISA), sur le sujet « La science derrière les édulcorants : où l’évidence rencontre la politique », et nous sommes heureux de vous inviter à assister à cet événement scientifique de premier plan relatif à la science des édulcorants hypocaloriques, à Londres, le 6 novembre 2018. Plus d'informations sur la conférence, le programme et les détails pratiques sont disponibles sur cette page. Ne manquez l'occasion d'assister à cette conférence qui s'annonce riche en actualités scientifiques et inscrivez-vous dès à présent en cliquant ici.

En outre, nous avons le plaisir de vous informer que la Conférence ISA 2018 a été approuvée par l'Association for Nutrition (AfN) et la British Dietetic Association (BDA). Veuillez noter que l'approbation BDA ne s'applique qu'au contenu éducatif de l'activité d'apprentissage.

ISA Conference 2018 contact us

À propos de la conférence de L’Association Internationale pour les Edulcorants (ISA) 2018

Engagée dans sa mission d'informer et améliorer la compréhension des informations nutritionnelles et scientifiques les plus récentes relatives à l'utilisation, au rôle et aux avantages des édulcorants hypocaloriques, L’Association Internationale pour les Edulcorants (ISA) organisa sa première conférence scientifique à Bruxelles en 2011, suivie d'une deuxième conférence de l’ISA en 2014.

Cette année, la troisième conférence de l'ISA se déplace à Londres et sera tenue à la Royal Society of Medicine (RSM), l'une des principales salles de conférence de Londres, située dans le centre-ville, au siège de la RSM depuis 1912. Alors, n'oubliez pas d'encercler cette date dans votre agenda : le mardi 6 novembre 2018.

Depuis la dernière conférence de l’ISA en 2014, de nombreuses nouvelles recherches scientifiques ont été menées à bien pour fournir des preuves inédites sur l'utilisation, les bénéfices et le rôle des édulcorants hypocaloriques, et de nouvelles recommandations et politiques nutritionnelles concernant la réduction du sucre ont été développées en Europe et à l’échelle mondiale. Par conséquent, à une époque où ces débats ont une grande importance pour la santé publique, nous pensons que le sujet de la conférence de l’ISA en 2018, « La science derrière les édulcorants : où l'évidence rencontre la politique », suscitera un grand intérêt scientifique.

L'objectif de la conférence de l’ISA 2018 est de réunir des experts internationaux de la science des édulcorants hypocaloriques pour présenter les dernières recherches et informations factuelles sur l'ensemble des sciences des édulcorants hypocaloriques et discuter sur les récentes politiques de santé publique et nutrition liées à la réduction du sucre. Par conséquent, le programme scientifique couvrira les domaines liés à l'utilisation, la sécurité et les avantages des édulcorants hypocaloriques dans la gestion du poids et le contrôle du glucose, ainsi que leur rôle dans les recommandations diététiques d'aujourd'hui.

Nous sommes donc impatients de vous accueillir à Londres, le 6 novembre 2018, pour la troisième et instructive conférence de L’Association Internationale pour les Edulcorants (ISA).

Le programme de la Conférence ISA 2018 couvrira un large éventail de sujets scientifiques et de politique nutritionnelle autour des édulcorants hypocaloriques. Pour préparer le terrain, la conférence s'ouvrira avec un discours par le Prof Adam Drewnowski (USA) sur le cadre actuel concernant le rôle des édulcorants dans le contexte de la santé publique. Suivront trois sessions avec la participation d'experts scientifiques internationaux dans les domaines liés aux édulcorants hypocaloriques qui présenteront les derniers travaux de recherches sur l'utilisation et la consommation d'édulcorants hypocaloriques, ainsi que leur rôle dans la gestion du poids et le contrôle du diabète. La conférence se terminera par une table ronde autour du sujet de la réduction du sucre et l'utilisation d'édulcorants hypocaloriques du point de vue de la santé publique.

Veuillez trouver ci-dessous le programme scientifique final de la Conférence ISA 2018, qui sera présidée par Stefan Gates (UK). La liste complète des conférenciers est disponible ci-après. Si vous souhaitez recevoir nos alertes email au sujet de la conférence, inscrivez-vous à notre newsletter ici.

Programme de la conférence

8.30-9.15
Inscription, thé et café
 
9.15
Accueil et introduction Robert Peterson, président de l’ISA
Conférence principale Présidente de session : Prof Alison Gallagher (UK)  
9.30
Conférence principale : les édulcorants sans sucre dans le débat actuel sur la santé publique Prof Adam Drewnowski (USA)
Session 1 (10.00-11.25) Entrée en matière : introduction aux édulcorants à faible teneur en calories
Président de session : Prof Carlo La Vecchia (Italy)
 
10.00
Réglementation et homologation des édulcorants à faible teneur en calories de la part des autorités internationales Dr Rebeca López-García (Mexico)
10.25
Évaluation des recherches à travers la compréhension du destin métabolique des différents édulcorants Dr Berna Magnuson (Canada)
10.50
Utilisation des édulcorants à faible teneur en calories : examen des dernières données d’évaluation portant sur l’apport alimentaire Dr Séverine Goscinny (Belgium)
11.15
Questions et réponses  
11.25-11.50
Pause café
 
Session 2 (11.50-13.20) Les données probantes confirment-elles le rôle des édulcorants à faible teneur en calories dans le contrôle du poids ?
Présidente de session : Dr France Bellisle (France)
 
11.50
Le goût pour le sucré, l’appétit et l’obésité : quelles relations ? Prof Kees de Graaf (Netherlands)
12.15
Les données probantes les plus récentes sur le rôle des édulcorants à faible teneur en calories dans le contrôle du poids chez les enfants et les adultes. Dr John Sievenpiper (Canada)
12.40
Comment la perception des consommateurs vis-à-vis des édulcorants à faible teneur en calories influe-t-elle sur le comportement alimentaire et l’apport énergétique ? Dr Charlotte Hardman (UK)
13.05
Questions et réponses  
13.20-14.10
Déjeuner
 
Session 3 (14.10-15.40) Les édulcorants à faible teneur en calories et le contrôle du glucose : les édulcorants peuvent-ils être utiles dans le traitement du diabète ?
Présidents de session : Dr Marc Fantino (France); Dr Wendy Russell (UK)
 
14.10
Les édulcorants à faible teneur en calories influent-ils sur le contrôle de la glycémie et la sensibilité à l’insuline ? Dr Hugo Laviada-Molina (Mexico)
14.35
Les édulcorants à faible teneur en calories et le microbiote intestinal : les raisons du débat Prof Ian Rowland (UK)
15.00
La fonction des édulcorants à faible teneur en calories dans les recommandations diététiques chez les diabétiques Dr Duane Mellor (UK)
15.25
Questions et réponses  
15.40-16.00
Pause café
 
Table ronde (16.00-17.00) La réduction du sucre et l’utilisation des édulcorants à faible teneur en calories sur le plan de la santé publique
Président de session : Prof Peter Rogers (UK)
 
16.00
L’utilisation des édulcorants à faible teneur dans la réduction du sucre : défis et opportunités Prof Judith Buttriss (UK)
16.20
Table ronde : Prof Peter Rogers (président de session)
Panélistes : Prof Judith Buttriss, Prof Adam Drewnowski, Prof Alison Gallagher, Prof Carlo La Vecchia, Dr France Bellisle, Dr Marc Fantino
 
17.00-17.00
Conclusions  

Liste des conférenciers (triés par ordre alphabétique)

  • Dr France Bellisle, Nutri Psy Consult, France
  • Prof Judith Buttriss BSc PhD DipDiet RNutr FAfN, Director General, British Nutrition Foundation (BNF), UK
  • Prof Kees de Graaf, Wageningen University, Netherlands
  • Prof Adam Drewnowski, University of Washington, USA
  • Dr Marc Fantino, CreaBio Rhône-Alpes research center, France
  • Prof Alison Gallagher, Ulster University, Northern Ireland, UK
  • Dr Séverine Goscinny, Sciensano, Belgium (former Scientific Institute of Public Health (WIV-ISP), Belgium)
  • Dr Charlotte Hardman, PhD, Lecturer, Department of Psychological Sciences, Univeristy of Liverpool, UK
  • Prof Carlo La Vecchia, University of Milan, Italy
  • Dr Hugo Laviada-Molina, MD, MMedSci, Marist University of Merida, Mexico
  • Dr Rebeca López-García, PhD, Logre International Food Science Consulting, Mexico
  • Dr Berna Magnuson, Health Science Consultants, Canada
  • Dr Duane Mellor, Senior Lecturer in Human Nutrition, Coventry University, UK
  • Prof Peter Rogers, Univeristy of Bristol, UK
  • Dr Ian Rowland, Emeritus Professor of Human Nutrition, University of Reading, UK
  • Dr Wendy Russell, Rowett Institute of Nutrition and Health, University of Aberdeen, Scotland
  • Dr John Sievenpiper, University of Toronto, Canada

La conférence offrira une occasion unique de rencontrer des délégués internationaux du milieu universitaire et de la recherche, de la santé publique, de la société civile, des organisations professionnelles de la santé et du domaine médical.

Nous sommes enthousiasmés par ce qui promet d'être un programme scientifique solide avec la participation de conférenciers scientifiques de renommée mondiale.

[Les résumés et les biographies des conférenciers seront disponibles en temps voulu]

Langue du congrès

La langue officielle du congrès est l'anglais. Aucune traduction simultanée ne sera fournie.

Dre France Bellisle, Nutri Psy Consult, France
Après avoir obtenu sa licence (Université McGill, Montréal) et un master (Université Concordia, Montréal) en psychologie expérimentale, France Bellisle a travaillé au sein du laboratoire de Jacques Le Magnen, au Collège de France de Paris. Elle a obtenu son doctorat à l’Université de Paris. De 1982 à 2010, elle développa une recherche originale dans le domaine du comportement alimentaire humain au sein des organismes français de recherche (CNRS, INRA). Sa recherche porte essentiellement sur l’ensemble des déterminants de la prise alimentaire chez les consommateurs, y compris les facteurs psychologiques, sensoriels et métaboliques, ainsi que les influences environnementales. Elle a publié plus de 250 articles dans des prestigieuses revues spécialisées et a participé à la rédaction de chapitres de nombreux ouvrages. Elle est aujourd’hui consultante indépendante pour des projets scientifiques dans le domaine de l’appétit chez les humains.

Pre Judith Buttriss, British Nutrition Foundation, Royaume-Uni
Le professeur Buttriss est devenue directrice générale de la Fondation britannique pour la nutrition (British Nutrition Foundation - BNF) en octobre 2007, après avoir été pendant près de 10 ans directrice scientifique de la BNF. Collaborant en permanence avec différentes universités, elle possède plus de 30 ans d’expérience en tant que consultante experte en nutrition, ainsi que dans l’application de la science au développement des politiques nutritionnelles (dont, par exemple, les diverses initiatives du gouvernement du Royaume-Uni orientées vers les profils nutritionnels en matière d’alimentation infantile et d’alimentation saine en général). Elle est membre de divers comités consultatifs dans lesquels elle est chargée de l'analyse de la nutrition et de l’offre alimentaire. Elle est l’auteur de nombreuses analyses, articles et chapitres d’ouvrages portant sur une grande variété de questions diététiques et relatives à la santé, y compris des sujets si divers tels que les allégations de santé, les aliments d’origine végétale et la santé, la nutrition infantile, le vieillissement en bonne santé et enfin, les régimes alimentaires durables.

Prof. Kees de Graaf, Université de Wageningen, Pays-Bas
Kees (C) de Graaf est professeur de sciences sensorielles et comportement alimentaire au Département de nutrition et santé humaine, à l’Université de Wageningen aux Pays-Bas. L’objectif du groupe de recherche en sciences sensorielles et comportement alimentaire est de mettre à jour les mécanismes psychobiologiques sous-jacents au comportement alimentaire, et sa mission est de « faire du choix sain, un choix heureux ». L'Université de Wageningen est responsable du programme du master de 2 ans en sciences sensorielles et dont l’enseignement comporte des approches technologiques, biologiques, psychologiques et en matière de sensométrie. De Graaf possède une formation de nutritionniste. En 1988, il soutient sa thèse de doctorat sur l’intensité du goût sucré perçu par la combinaison d’édulcorants. Il est l’auteur de près de 260 articles et son indice h est de 53. Son enseignement porte essentiellement sur l’importance des signaux sensoriels dans le comportement alimentaire et la régulation de l'apport énergétique. Sa recherche vise différents groupes (enfants, personnes âgées, personnes ayant un indice de masse corporelle normal et en surpoids) et porte sur les effets des propriétés des aliments sur le choix et la prise alimentaire, au moyen de techniques modernes de mesure (ex. IRM). De Graaf est rédacteur adjoint de la revue Food Quality and Preference et rédacteur de la section Physiology and Behavior.

Prof. Adam Drewnowski, Université de Washington, Seattle, États-Unis
Le professeur Dr Adam Drewnowski est directeur du Centre de nutrition pour la santé publique et du Programme des sciences de la nutrition à l’Université de Washington à Seattle. Il obtint sa licence en biochimie au Balliol College de l’Université d’Oxford et son doctorat en psychologie à l’Université Rockefeller de New York. Son indice de qualité nutritionnelle (Nutrient Rich Food - NRF), mesure servant à calculer la densité nutritionnelle, permet d’identifier les aliments sains, accessibles, durables et attractifs. Son travail sur les profils des nutriments a permis à l’industrie alimentaire de reformuler ses gammes de produits en vue d’une meilleure mise en conformité avec les directives nationales et internationales. Sa recherche sur les modèles de consommation alimentaire en lien avec le poids corporel et ses résultats en matière de santé a mis l'accent sur les prix des aliments, les inégalités nutritionnelles et les problèmes d’équité en matière de santé. Le professeur Drewnowski est auteur de plus de 300 publications de recherche. Il conseille différents gouvernements, ONG, ainsi que le secteur privé sur les stratégies géopolitiques relatives à l’alimentation et à la santé.

Dr Marc Fantino, Université de Bourgogne, France
Marc Fantino est docteur en Médecine (M.D.) et docteur en Biologie. Nommé professeur titulaire de médecine à l’École de médecine / Centre hospitalier universitaire de Dijon en France (1982), il dirigea le Département de psychologie et nutrition humaine de 1987 à 2013. Il fut également directeur de l’École doctorale des sciences biologiques de l’Université Bourgogne Franche-Comté (1993-2001), expert à l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (1996-20016) et président du Comité d’attribution du logo du Programme national Nutrition et Santé (2004-2011). Professeur honoraire de l’Université de Bourgogne depuis 2013, il est le cofondateur du centre de recherche clinique CREABio Rhône-Alpes®, et se charge actuellement de sa gestion. Ce centre de recherche est agréé par les autorités sanitaires pour effectuer des essais sur les humains. Le centre développe des recherches fondamentales et appliquées dans le domaine des processus sensoriels et métaboliques qui régulent les comportements alimentaires et la masse grasse chez l’être humain. Ces recherches permettent de développer différentes approches et modèles comportementaux, neurophysiologiques ou pharmacologiques.

Pre Alison Gallagher, Université d’Ulster, Royaume-Uni
Alison Gallagher est professeur de nutrition pour la santé publique à l’Université d’Ulster, où elle contribue à la recherche menée au Centre d’innovation nutritionnelle pour l'alimentation et la santé (Nutrition Innovation Centre for Food and Health - NICHE). Ayant pour objet l’amélioration de l’activité physique et de la santé, ses travaux de recherche portent sur l’obésité, notamment sur les édulcorants et leurs possibles répercussions sur la santé, sur le développement des facteurs de risque des maladies, ainsi que sur les interventions dans le mode de vie au cours des principales étapes du cycle de vie. Nutritionniste certifiée (santé publique), Alison Gallagher fut le premier membre de l'Association irlandaise pour la nutrition (FAfN). Membre actif de la Société pour la nutrition (Nutrition Society), elle est coprésidente aujourd’hui du Comité des sciences en vue de la célébration de la prochaine Conférence européenne sur la nutrition FENS. Ayant participé au séminaire de la Plateforme européenne de leadership en nutrition (ENLP) en 1997 et étant impliquée dans ce programme de leadership international depuis cette date, elle préside aujourd’hui le conseil de l’ENLP (www.enlp.eu.com).

Stefan Gates, Royaume-Uni
Stefan Gates est un écrivain et présentateur de télévision extrêmement populaire avec une très grande culture générale et un style audacieux et brillant. Il est très connu pour son goût pour les recherches culinaires singulières et pour ses extraordinaires aventures alimentaires. Stefan Gates a écrit et présenté 19 séries de télévision, notamment les séries sur la science alimentaire telles que Harvest (BBC2), Food Factory (BBC1) et E Numbers: An Edible Adventure (BBC2), ainsi que trois séries de Cooking in the Danger Zone (BBC2) qui traitent de la faim dans le monde et des politiques alimentaires. Ses programmes sont diffusés dans plus de 50 pays dans le monde. Il est également chargé de l’écriture de la célèbre série pour enfants Incredible Edibles and Gastronuts (CBBC). Il participe en tant qu’invité dans des dizaines de programmes, depuis Newsnight jusqu’à Blue Peter. Il a récemment terminé la réalisation de deux documentaires pour la BBC4 : Can Eating Insects Save the World? et Calves Heads and Coffee: the Golden Age of English Food. Il a reçu plusieurs prix pour ses séries télévisées et ses livres. Stefan donne de nombreuses conférences dans des festivals scientifiques et fut le directeur invité du Festival des Sciences de Cheltenham. Il a écrit huit livres, a réalisé plus de 1 000 spectacles en direct et il est actuellement en charge de la production d’une nouvelle série pour Channel 5. Dans son dernier livre Insects: An Edible Field Guide, publié en juin 2017, il explore les origines de l’alimentation à base d’insectes, il donne des conseils pour trouver des insectes comestibles et fournit différentes idées sur...comment les cuisiner une fois que vous les avez sous la main !

Dre Séverine Goscinny, Sciensano, Belgique (auparavant, Institut scientifique de santé publique (WIV-ISP), Belgique)
Séverine Goscinny s’est spécialisée en science et technologie des aliments à l’Université catholique de Louvain (UCL), après avoir obtenu son diplôme en ingénierie agricole à l’Université libre de Bruxelles (ULB). Son profond intérêt pour la chimie analytique l’a incitée à orienter sa carrière vers la recherche et l’élaboration des méthodes dans le domaine des contaminants (amines biogènes, dioxines, PCB et HBCD, produits de dégradation), des pesticides et des additifs alimentaires. La grande part de ses activités au sein de Sciensano ont principalement porté sur les évaluations de l’exposition alimentaire en vue d’appuyer les normes réglementaires.

Dre Charlotte Hardman, Université de Liverpool, Royaume-Uni
La Dre Charlotte Hardman est professeur de psychologie à l’Université de Liverpool. Elle s'intéresse aux déterminants psychologiques de l’appétit et au comportement alimentaire, ainsi qu’à l'application de ces connaissances à travers des interventions en vue d’un changement de comportement en faveur de la santé. Elle termine son diplôme en psychologie à l’Université de Leeds et réalise sa recherche de doctorat à l’Université de Bangor. Son portefeuille de recherche porte sur les études expérimentales des principaux mécanismes de contrôle de l’appétit à travers des interventions, en vue de promouvoir les comportements alimentaires sains chez les enfants. Dans ses travaux actuels, Charlotte Hardman évalue les effets des boissons édulcorées sur l’appétit et sur le contrôle du poids, en menant à bien un essai à grande échelle, randomisé et contrôlé (l’étude SWITCH). Ayant obtenu récemment une bourse pour le projet SWEET (Programme Horizon 2020 de la Commission européenne), elle se chargera avec 28 collègues européens de mener des travaux de recherche sur les conséquences de la substitution du sucre dans les aliments et les boissons. Elle a publié plus de 40 articles évalués par les pairs et coordonne le Réseau nord-ouest de l’Association pour l’étude de l’obésité.

Prof. Carlo La Vecchia, Université de Milan, Italie
Le Dr La Vecchia a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Milan et son master en sciences médicales (épidémiologie) à l’Université d’Oxford. Il est actuellement professeur de statistique médicale et épidémiologie à la Faculté de médecine de l’Université de Milan. Le Dr La Vecchia est rédacteur pour de nombreuses revues cliniques et épidémiologiques. Il est aussi l’un des épidémiologiques les plus renommés et les plus productifs de son domaine, avec plus de 2 500 articles évalués par les pairs et qui viennent enrichir la littérature médicale. Il est aussi l’un des chercheurs les plus cités au monde selon les données de l’ISI HighlyCited.com, développeur et éditeur de l’indice de citations scientifiques (2003, 2017, indice h 154, indice h10 1571, le second italien en médecine clinique). Le Dr La Vecchia est professeur adjoint de médecine au Centre médical Vanderbilt et au Centre Vanderbilt-Ingram pour le cancer (2002-18).

Dr Hugo Laviada Molina, Université Marista de Mérida, Mexique
Le Dr Hugo Laviada Molina est un endocrinologue clinicien qui obtint sa licence en médecine à l’Université mexicaine de Yucatán à Mérida et son diplôme d'études post-universitaires à la Faculté de médecine de l’Université nationale autonome du Mexique. Il obtint également un master en sciences médicales (endocrinologie) à l’Université de Sheffield au Royaume-Uni. Il est aussi titulaire d’une licence en nutrition clinique et obésité de l’Institut de technologie et d’études supérieures de Monterrey (Campus Guadalajara) du Mexique. Il est actuellement enseignant-chercheur en métabolisme et nutrition humaine à l’Université Marista de Mérida, Mexique. Il appartient au Système national de chercheurs du Conseil national de la science et de la technologie du Mexique (CONACyT). Et il est membre titulaire de la Société mexicaine de nutrition et d’endocrinologie et de la Société latino-américaine du diabète, tout en étant coordinateur de leurs rapports et publications sur les édulcorants.

Dre Rebeca López-García, Logre International Food Science Consulting, Mexique
La Dre Rebeca López-García est consultante indépendante dans les domaines de la sécurité alimentaire, la toxicologie, la législation et la gestion de crises depuis près de 20 ans. Elle a collaboré avec des organisations, telles que l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), avec des universités comme l’Université d’Arizona, l’Université d’État du Michigan, l’Université d’État du Nouveau-Mexique et l’Université La Salle, ainsi qu’avec des entreprises du monde entier. Depuis 2002, Rebeca est professeur invité à l’Université d’État du Michigan et enseigne la législation alimentaire latino-américaine. La Dre López-García appartient au conseil consultatif scientifique de plusieurs entreprises alimentaires et de production de boissons. Elle a largement contribué auprès des autorités réglementaires à l’autorisation de mise sur le marché de différents additifs alimentaires et ingrédients innovants dans les pays d’Amérique latine. En 1998, elle obtint un doctorat en science et technologie des aliments à l’Université d’État de Louisiane.

Dre Berna Magnuson, Health Science Consultants Inc., Mississauga, Ontario, Canada
Berna Magnuson est vice-présidente de Health Science Consultants Inc., Mississauga, Canada. La Dre Magnuson obtint sa licence (avec félicitations du jury) en aliments et nutrition et travailla dans l’industrie alimentaire, en charge notamment du contrôle de qualité et du développement des produits. Ensuite, elle effectua un master en toxicologie, elle obtint son doctorat en sciences de la nutrition et réalisa un post-doctorat en pathologie et biochimie du cancer du côlon au Canada. La Dre Magnuson fut professeur d’université pendant plus de 15 ans aux États-Unis. Elle réalisa de nombreuses recherches sur l’alimentation et le cancer du côlon et donna des cours sur le thème des aliments, de la nutrition et de la toxicologie. Aujourd’hui, la Dre Magnuson travaille en tant que consultante et apporte son expérience dans le domaine de la réglementation des aliments, de la nutrition et de la toxicologie aux fabricants d’aliments, de boissons et de compléments alimentaires, à l’industrie des ingrédients, ainsi qu’aux associations de professionnels de la santé et de consommateurs. La Dre Magnuson possède une vaste expérience en matière de sécurité alimentaire, y compris dans le domaine des édulcorants, elle est également consultante experte et intervient dans des réunions et conférences internationales. En plus de réaliser des rapports confidentiels pour des clients ou des propositions législatives, elle est l’auteur de plus de 70 articles évalués par les pairs, a écrit de nombreux chapitres d’ouvrages et articles professionnels. La Dre Magnuson est également membre de l’Académie des sciences toxicologiques (ATS).

Dr Duane Mellor, Université de Coventry, Royaume-Uni
Duane a travaillé comme diététicien clinique, principalement dans la gestion du diabète, puis dans l’enseignement et enfin comme chercheur en essais cliniques. Pourtant, lorsqu’il analyse les deux premières décennies de sa carrière, il oriente son analyse sur différents aspects de la nutrition et sur la pratique de la diététique. Aujourd’hui, il s'intéresse à l’étude des preuves dans le domaine de la nutrition, tant en termes de causalité qu’en termes de qualité, et à la manière utilisée par les médias pour la diffuser auprès du public. Rechercher la manière de défier la pensée dans ce domaine, penser aux éléments bénéfiques et au risque de dommages et, en définitive, étudier la meilleure manière d’aider le public à consommer des aliments qui favoriseraient en même temps le plaisir alimentaire et une bonne santé.

Prof. Peter Rogers, Université de Bristol, Royaume-Uni
Peter Rogers est professeur de psychologie biologique à l’Univesrité de Bristol au Royaume-Uni. Il fit des études en sciences biologiques et en psychologie expérimentale à l’Université du Sussex au Royaume-Uni. Il effectua son doctorat et sa recherche post-doctorale à l’Université de Leeds du Royaume-Uni, puis en 1990 à l'Institut de recherche alimentaire de Reading au Royaume-Uni. En 1990, il rejoint l'Université de Bristol où il enseigne la psychologie biologique et entreprend des recherches sur la nutrition et le comportement, notamment des travaux sur l'appétit et le contrôle du poids, les édulcorants, les choix alimentaires, les effets de l’alimentation sur l’humour, la fonction cognitive et la psychopharmacologie de la caféine. Il est psychologue agréé, membre de la Société britannique de psychologie et nutritionniste certifié. Enfin, il est l’auteur de plus de 200 articles évalués par les pairs.

Prof. Ian Rowland, Université de Reading, Royaume-Uni
Ian obtint sa licence (mention très bien avec les félicitations du jury) et réalisa son doctorat en microbiologie à l’Université College de Londres (UCL). Avant de rejoindre l’Université de Reading en 2007 comme professeur du Département Hugh Sinclair de nutrition humaine, il fut chef du Département de nutrition à l’Université d’Ulster et directeur du Centre d’Irlande du Nord pour l'alimentation et la santé. Il est aujourd'hui rédacteur en chef de la revue European Journal of Nutrition. Il a consacré l'essentiel de ses recherches à l’interaction entre l’alimentation, le microbiote intestinal et la santé, et plus particulièrement au métabolisme des agents phytochimiques et leur impact sur la santé. En 2005, l’Université de Gand en Belgique le nomma Docteur Honoris Causa pour son travail sur la nutrition et le cancer. Il est l’auteur de plus de 400 articles et appartient au classement Thomson-Reuters des chercheurs les plus cités en l’an 2016.

Dre Wendy Russell, Université de Aberdeen Rowett Institute, Écosse, Royaume-Uni
Wendy est une chimiste spécialisée en nutrition moléculaire qui étudie la complexe interaction entre l’alimentation et la santé. Ses recherches visent à déterminer les effets de l’alimentation sur différents groupes de la population, au moyen d’interventions alimentaires, dans le but de définir le rôle des aliments et d’éviter les maladies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et le cancer. Wendy dispose du financement du gouvernement écossais pour étudier le potentiel des nouvelles récoltes, notamment en vue de l’approvisionnement en protéines pour l’avenir et l'exploitation des espèces végétales sous-utilisés, afin d’améliorer la nutrition et la biodiversité agricole. En plus de permettre la recherche de nouvelles opportunités au profit de l’industrie alimentaire du Royaume-Uni, le financement de Global Challenges permet aussi de traduire les résultats de cette recherche en bénéfices au profit des petits exploitants agricoles des zones rurales et des coopératives d'Afrique subsaharienne. Wendy est rédactrice adjointe de Microbiome et membre du groupe d’experts de l’International Life Science Institute en gestion nutritionnelle de la glycémie postprandiale et en efficacité d’intervention chez les personnes ayant le syndrome métabolique.

Dr John Sievenpiper, Université de Toronto, Canada
Le Dr Sievenpiper est scientifique clinique et occupe le poste de professeur adjoint au Département des sciences de la nutrition et celui de coordinateur de médecine du mode de vie appartenant au Programme de doctorat de l’Université de Toronto. Il exerce également comme médecin dans la division d’endocrinologie, métabolisme et recherche médicale au Li Ka Shing Knowledge Institute de l'Hôpital St. Michael. Le Dr Sievenpiper effectua son master, son doctorat et sa formation post-doctorale au sein du Département des sciences de la nutrition de l’Université de Toronto. Il acheva son diplôme de docteur en médecine à l’Université de St. Matthew, puis sa formation d’interne en biochimie médicale à l’Université de McMaster, à la suite de quoi il reçoit son attestation de membre du Collège royal des médecins du Canada (FRCPC). Ses recherches portent sur la réalisation d’essais randomisés et contrôlés, d’analyses et de méta-analyses systématiques qui traitent des questions d'importance clinique pour la santé publique et qui sont liées à l’alimentation et à la prévention des maladies chroniques. Il dispose actuellement d’une bourse de clinicien chercheur octroyée par Diabète Canada et d’une autre bourse de nouveau chercheur octroyée par Banting & Best Diabetes Centre et Sun Life Financial. Il est l’auteur de plus de 150 articles scientifiques et de 13 chapitres d’ouvrages. Le Dr Sievenpiper est directement responsable, par le biais de ses nominations, de transmettre ses connaissances aux comités compétents en matière de directives nutritionnelles tels que Diabète Canada, l’Association européenne pour l’étude du diabète (EASD), la Société canadienne de cardiologie (CCS) et le Réseau canadien en obésité.

Les inscriptions sont ouvertes !

Vous pouvez désormais vous inscrire pour assister à la Conférence de l’ISA de 2018. Le nombre de places disponibles étant limité, ne perdez pas l'occasion d’y assister et inscrivez-vous dès maintenant ! Consultez ci-dessous les frais d'inscription :

Registration type Early bird rate - EXTENDED!
(until 15th September 2018)*
Standard rate
(from 16th September 2018)*
Industry £250 £300
Academics, HCPs, NGOs and Public Health representatives £150 £195
Accredited journalists Free of charge Free of charge
Students - Free of charge

* La TVA anglaise (20%) est comprise dans les frais d'inscription.

Les étudiants pourront s’inscrire à partir du mois d'octobre. Le nombre de places disponibles sera limité.

Lieu de la conférence

La conférence aura lieu à l'édifice de la Royal Society of Medicine (1 Wimpole Street, W1G 0AE, Londres, Royaume-Uni), siège de la Royal Society of Medicine (RSM) depuis 1912 et l'un des principaux lieux de conférences et d'événements scientifiques de Londres, au cœur du centre-ville.

Pour plus d'informations sur la RSM et comment y accéder, veuillez visiter leur site web : http://www.1wimpolestreet.co.uk/about/royal-society-of-medicine/.

Hébergement

La Royal Society of Medicine, lieu de célébration du congrès, est située au cœur de la ville, près de nombreux hôtels et entre les stations de métro Bond Street et Oxford Circus. Pour consulter les hôtels disponibles situés à proximité, visitez la page Web HotelMap en cliquant ici.

À propos des précédentes conférences de l’ISA

L’Association Internationale pour les Edulcorants (ISA) a organisé sa première conférence scientifique à Bruxelles, en 2011, sur le sujet « Aliments, boissons et édulcorants hypocaloriques : peuvent-ils vraiment contribuer à un avenir plus sain ? ». Plus d'informations peuvent être consultées ici. Ce fut le point de départ de l'organisation d'un événement scientifique réussi autour de la science des édulcorants hypocaloriques, conduisant à une autre conférence de l’ISA en 2014, à Bruxelles, sur le sujet :Faible teneur en calories : utilisation efficace des édulcorants hypocaloriques». Pour toute information complémentaire sur la Conférence de l’ISA 2014, cliquez ici.

À propos de l’ISA

L'Association Internationale pour les Edulcorants (International Sweeteners Association – ISA) est une organisation à but non lucratif avec une mission scientifique, et représentant les fabricants et les utilisateurs d'édulcorants à faible teneur en calories. L'ISA informe et éduque sur les informations nutritionnelles et scientifiques les plus récentes inhérentes au rôle et aux avantages des édulcorants à faible teneur en calories et des aliments et boissons qui en contiennent. L'ISA est reconnue par la Commission européenne, par les autorités réglementaires nationales et internationales et par l'Organisation mondiale de la santé; et a le statut d'observateur non gouvernemental auprès de la Commission du Codex Alimentarius qui défini les normes alimentaires internationales.